vendredi 15 décembre 2017
Un vélo une ville lance sa saison 2017 et présente un projet-pilote

Un vélo une ville lance sa saison 2017 et présente un projet-pilote

C’est Bernard Landry, président du conseil d’administration de l’entreprise d’économie sociale Un vélo une ville et ancien premier ministre du Québec, qui a fait le lancement officiel de la saison 2017 du service de triporteurs pour annoncer plusieurs nouveautés.

Un vélo une ville teste cet été un nouveau concept : l’implantation de micro-franchises solidaires CycloCitoyen à vocation d’intégration sociale dans l’arrondissement de Ville-Marie. Destinées à offrir des emplois structurés et rémunérateurs à de jeunes décrocheurs et de nouveaux arrivants qui multiplient les efforts pour se réinsérer socialement, ces micro-franchises visent à moyen terme à créer une centaine d’emplois dans les grands centres urbains du Québec au cours des trois prochaines années. Depuis sa fondation en 2013, Un vélo une ville s’est donné la mission de briser l’isolement des ainés, tout en soutenant la persévérance scolaire, en offrant des balades utilitaires et de plaisance via un service de triporteurs opéré par des jeunes étudiants. « En trois ans, Un vélo une ville a pu faire bénéficier à plus de 15 000 ainés du service, créer une soixantaine d’emplois saisonniers et octroyer plus d’une vingtaine de bourses d’études, a précisé M. Landry. Le succès du projet tient aux échanges intergénérationnels entre les jeunes et les ainés ainsi qu’au soutien extraordinaire de nombreux organismes, municipalités et commanditaires qui croient à notre approche. »

LA SAISON ÉTÉ 2017 DE UN VÉLO UNE VILLE 

Le service de ballades de plaisance et utilitaires est offert cet été gratuitement aux ainés en résidence et habitant toujours leur domicile, mais peut s’étendre aussi à l’ensemble de la population les samedis et dimanches. Les triporteurs sont conduits par des jeunes en démarche de persévérance scolaire, qui bénéficient d’un emploi d’été et d’une bourse d’études à la fin de la période de travail.

Pour l’été 2017, sept arrondissements de Montréal et douze villes offrent le service :

  • À Montréal : Ahuntsic-Cartierville, Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Plateau Mont-Royal, Saint-Laurent, Sud-Ouest, Verdun et Ville-Marie.
  • Au Québec (11 villes) : les villes de Brossard, Gatineau, Joliette, Longueuil, Saint-Constant, Sainte-Julie, Saint-Lambert, Saint-Lin-Laurentides, Saint-Rémi, Sherbrooke et Trois-Rivières.
  • En Ontario (une ville) : Ottawa.

Au total, les 24 triporteurs en service génèrent 43 emplois saisonniers, dont six superviseurs et 37 opérateurs.

LE PROJET-PILOTE DE MICRO-FRANCHISES SOLIDAIRES CYCLOCITOYENS

Le projet-pilote CycloCitoyen vise à valider la faisabilité sur les plans économique et opérationnel de deux types de micro-franchises solidaires. Un premier type de service « récréotouristique » comprendra des visites touristiques guidées dans le secteur du Vieux-Montréal. Un deuxième type de service « coursier de quartier » offrira des livraisons locales ainsi que du transport de proximité aux marchands et aux résidents du quartier Griffintown à Montréal. Le projet-pilote se déroulera pendant 18 semaines, du 15 mai 2017 au 17 septembre 2017, nécessitera trois triporteurs et emploiera neuf personnes, dont six opérateurs de triporteur. Le service, disponible 7 jours sur 7, 60/h semaine, sera offert selon une grille de tarifs très compétitifs. Le projet-pilote, commandité par le CN, Québecor et avec le soutien de l’arrondissement de Ville-Marie, est mené en collaboration avec le partenaire français Cyclopolitain, lequel opère avec succès depuis deux ans un système similaire de micro-franchises solidaires à vocation d’intégration sociale. Si le projet-pilote s’avère concluant, Un vélo une ville procèdera à la mise en marché des micro-franchises solidaires au Québec d’abord et, par la suite, dans le reste du Canada.

Le Groupe Maurice offre son soutien à Un vélo une ville

Le Groupe Maurice s’est joint à l’organisme cette année à titre de partenaire dans le but de permettre l’implantation du service Un vélo une ville dans la ville de Sherbrooke, et dans les arrondissements de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et de Verdun (secteur Île-des-Sœurs) tout en soutenant la mise en service du programme dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et la ville de Gatineau, grâce à une commandite majeure de 50 000 $.

DES PARTENAIRES ESSENTIELS

Un vélo une ville est fière de bénéficier de l’appui de prestigieux partenaires corporatifs : la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Mouvement Desjardins et Québecor. L’organisme peut également compter sur l’appui de partenaires institutionnels tels que la Caisse d’économie solidaire Desjardins, PME MTL, Emploi Québec, RISQ, Service Canada, et l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Un Vélo une ville est également appuyé dans la conduite de ses opérations par des partenaires stratégiques : Média Géocitoyen, Odotrack, Desjardins Gestion immobilière, MAtv, Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Carrefour Jeunesse-Emploi, Projets changement, le Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU), Impact Santé + et UNIGRAPH média.

À PROPOS DE UN VÉLO UNE VILLE

Fondé en 2013, Un vélo une ville est une entreprise d’économie sociale dont la mission est d’améliorer les conditions de vie des ainés en brisant leur isolement, tout en favorisant la persévérance et la réussite scolaire. Un service de balades de plaisance et utilitaires en triporteur, offert gratuitement pendant la saison estivale aux ainés vivant en résidence ou vivant à leur domicile de manière autonome, est opéré par des jeunes en quête de persévérance et réussite scolaire provenant des villes ou des municipalités desservies. Un vélo une ville est présent dans une vingtaine de municipalités au Québec et en Ontario.

Pour plus d’information : Un Vélo une ville

Source: Cité Boomers du 13 juin 2017