mercredi 22 novembre 2017

Le caoutchouc, l'ennemi du chocolat

L’ennemi du chocolat: Vice-président des ventes et du marketing chez Barry Callebaut Canada (filiale du plus important transformateur de cacao au monde), Jean-Jacques Berjot croit que le principal ennemi du chocolat, c’est l’hévéa: l’arbre à partir duquel on produit le caoutchouc.

Depuis 15 ans, la Côte d’Ivoire est le principal producteur de cacao avec environ 40 % de la récolte mondiale Les producteurs de ce pays dévasté par les guerres délaissent peu à peu la culture du cacaoyer pour se tourner vers celle de l’hévéa.

«Contrairement à nos érables, qui ne coulent que quelques mois par an, une fois entaillé, l’hévéa peut produire du latex pendant 11 mois, expose M. Berjot. Comme les besoins de la Chine et de l’Inde augmentent aussi au niveau automobile, ça prend du caoutchouc pour fabriquer les pneus que chausseront ces nouvelles voitures.»

De son côté, la culture du cacao est très contraignante, souligne-t-il, puisqu’elle est entièrement effectuée à la main, sans aucun équipement. La cabosse contient entre 48 et 50 fèves qui, une fois extraites, doivent fermenter pendant quelques jours avant d’être séchées.

M. Berjot croit qu’une partie de la solution à une possible pénurie passe par les producteurs. «Actuellement, la fermentation du cacao n’est pas optimale, explique-t-il. Il faut mieux former les producteurs et leur donner plus d’argent». Ainsi, ils pourront vendre un produit de grade supérieur, les transformateurs accuseront moins de pertes et les chocolatiers auront accès à un produit de meilleure qualité.

Il souligne également qu’en Asie, il y a des zones où le climat est propice à la culture du cacao. Toutefois, il faudra attendre de 6 à 7 ans avant que ces arbres ne donnent leurs premiers fruits.
La suite sur le journal L'Oeil Régional du 5 mars 2014

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.