dimanche 29 janvier 2023
La vallée de l'Okanagan aux prises avec d'énormes défis de la gestion de l'eau

La vallée de l'Okanagan aux prises avec d'énormes défis de la gestion de l'eau

Le Canada possède 20 % des ressources d'eau douce de la planète. Pour plusieurs, l'eau ici est une ressource inépuisable. Cela explique sans doute pourquoi nous sommes les plus grands consommateurs de cette ressource au monde. Pourtant, au Canada, les défis de la gestion de l'eau existent déjà à plusieurs endroits.

Dans ce troisième et dernier texte, la vallée de l'Okanagan, reconnue pour ses vergers et ses vignobles, subit depuis quelques années des extrêmes climatiques. L'évolution du climat force une prise de conscience de la gestion de l'eau.

Ça devient presque une répétition. Année après année, la vallée de l'Okanagan fait les manchettes avec ses grandes chaleurs et ses feux de forêt. À l'été 2021, les deux phénomènes naturels arrivent en même temps et cela bat tous les records.

La vallée subit d'abord les effets de ce fameux dôme de chaleur, où des températures extrêmes sont atteintes. La région est aussi sous la fumée pendant de longues semaines. «On a un peu paniqué, s'exclame Séverine Pinte, une viticultrice de la région d'Oliver, dans le sud de la vallée. On a eu un peu peur. Comment la vigne allait réagir?» La chaleur a fait craindre le pire aux producteurs de vins et de fruits de la vallée.

«C'est du jamais-vu! nous dit cette fois Denise Neilsen, une biologiste d'Agriculture Canada. La chaleur est arrivée très tôt et d'une intensité qu'on n'avait jamais connue.»

Denise Neilsen a étudié l'évolution du climat en lien avec la gestion de l'eau et le développement agricole pendant des décennies dans la vallée. Elle est catégorique : la fréquence des événements extrêmes augmente. «C'est exactement ce que nos projections climatiques nous disaient. Mais cela arrive un peu plus tôt que nous ne l'avions prévu.»

Lire la suite: Radio-Canada du 3 avril 2022