mercredi 26 janvier 2022
Dès le 18 janvier, le passeport vaccinal sera exigé à l'entrée de la SAQ et de la SQDC

Dès le 18 janvier, le passeport vaccinal sera exigé à l'entrée de la SAQ et de la SQDC

NOTE DE L'ÉDITEUR
Le marché parallèle de la SQDC doit jubiler avec cette annonce. Quant à la SAQ, ceux qui ne seront pas admis feront travailler leurs amis et leur parenté ou commanderont sur SAQ.com. Sauf que le domaine du HRI et les agences SAQ (épiceries) devront avoir leur passeport vaccinal pour avoir accès à la SAQ.
Deux entités gouvernementales qui auront moins d'entrées financières dès le 18 janvier 2022.
Triste nouvelle.

 

Devant l’urgence, Québec serre la vis aux personnes non vaccinées. À compter du 18 janvier, l’accès aux succursales de la SAQ et de la SQDC leur sera refusé.

« La vague Omicron, c’est vraiment comme un raz-de-marée qui est en train de déferler sur tous les pays occidentaux, et le Québec n’y échappe pas », a lancé d’emblée le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en point de presse jeudi matin.

Pour faire pression sur les personnes non vaccinées, qui comptent pour 50 % des hospitalisations en soins intensifs alors qu’ils ne représentent que 10 % de la population, de nouvelles restrictions ont été ajoutées. Ainsi, le passeport vaccinal sera exigé à l’entrée des succursales de la SAQ et de la SQDC à partir du 18 janvier. Mais il sera éventuellement élargi à l’ensemble des commerces non essentiels comme les salons de coiffure et les centres commerciaux, a prévenu M. Dubé. Des dates précises seront annoncées au cours des prochaines semaines.

« J’espère que ce sera un incitatif additionnel pour certains pour aller chercher leur première dose », a déclaré M. Dubé.

«On doit malheureusement protéger [les personnes non vaccinées] contre elles-mêmes et protéger notre réseau de la santé. Si les non vaccinés sont mécontents de cette situation, il y a une solution très simple : c’est de se faire vacciner.» - Christian Dubé

Lire la suite: La Presse du 6 janvier 2022