vendredi 20 mai 2022
Le vol d'identité est un crime majeur et personne n'est à l'abri

Le vol d'identité est un crime majeur et personne n'est à l'abri

Se faire voler son identité est déjà un calvaire, mais quand, en plus, on se fait frauder de 60 000 $ dans une banque qui refuse de reconnaître son erreur, ça devient vite l’enfer. C’est exactement ce qu’a vécu Daniel H. avec la BMO.

« Je n’ai jamais mis les pieds dans une Banque de Montréal de ma vie », lance ce jeune retraité de 65 ans, qui, depuis toujours, habite sur le bord de l’eau, là où se rencontrent le lac Saint-Louis et le fleuve Saint-Laurent, à Dorval.

Cela n’a pas empêché la succursale de Saint-Bruno-de-Montarville, en banlieue de Montréal, d’accorder une MasterCard de 60 000 $ à son nom, en mars 2018.

Le fraudeur n’a eu qu’à se présenter là avec le NAS de Daniel et une fausse carte d’assurance-maladie à son nom.

« Quelqu’un a fait une erreur à Saint-
Bruno. Ils me font vivre l’enfer depuis trois ans pour que je paye pour ça », affirme le snowbird, qui était justement en Floride lors de la fraude.

Il est informé de l’affaire à l’été 2018. Son parcours digne de la maison des fous dans Astérix commence.

Lire l'article complet: Journal de Montréal du 3 août 2021