vendredi 20 mai 2022
Commun’assiette : environ 50% des dépenses alimentaires sont des produits locaux

Commun’assiette : environ 50% des dépenses alimentaires sont des produits locaux

Quelque 11 institutions montréalaises de la communauté de pratique en alimentation durable, Commun’assiette, ont quantifié leur approvisionnement local annuel en dépenses alimentaires. La moyenne de 50 % qui en ressort répond à l’idée que s’en était faite Équiterre, qui est à l’initiative du projet et collabore avec Aliments du Québec pour vérifier la provenance des produits, en plus de comptabiliser le pourcentage d’aliments locaux. « En général, les institutions sont plutôt surprises du résultat obtenu, rapporte Lyne Royer, chargée de projets chez Équiterre. La plupart pensent que le résultat va être moindre. »

Quatre catégories forment la moyenne, avec en tête les produits laitiers qui affichent 76 % d’approvisionnement local, suivi par les protéines avec 61 % et la boulangerie-pâtisserie avec 55 %. La dernière concerne les fruits et légumes, dont moins du tiers proviennent du Québec. « Souvent, on a des idées préconçues : "fruits et légumes au Québec, on est bon là-dedans, ça devrait être un pourcentage élevé", mais le 30 % est dû à la disponibilité très saisonnière. De plus en plus, on essaye de faire des maillages avec des producteurs locaux, ce qui amène tout un changement de fonctionnement des menus parce que des fraises, il n’y en a pas en novembre, donc pour les services alimentaires qui tiennent à leur dessert aux fraises toute l’année, c’est plus difficile », explique la chargée de projets. Elle précise toutefois que la culture en serre aide à prolonger les saisons.

Lire l'article complet: HRImag du 27 juillet 2021