samedi 24 juillet 2021
La Chine surtaxe le vin australien, dénonçant un "préjudice"

La Chine surtaxe le vin australien, dénonçant un "préjudice"

La Chine a annoncé vendredi l'imposition de lourdes mesures antidumping contre les vins australiens importés, dans un contexte de tensions diplomatiques exacerbées entre Pékin et Canberra.

Le dumping, dont la Chine accuse l’Australie, est une pratique qui consiste à vendre à l’étranger à des prix inférieurs à ceux pratiqués sur le marché national.

En août, le ministère chinois du Commerce avait annoncé l’ouverture d’une enquête antidumping portant sur l’ensemble des vins australiens importés en 2019. L’enquête, alors préliminaire, avait débouché en novembre sur l’imposition de premières sanctions : des surtaxes compensatoires (comprises entre 107,1 % et 212,1 %). Le mois suivant, le vin australien était à nouveau frappé par des droits de douane supplémentaires.

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère chinois du Commerce a rendu les conclusions finales de l’enquête. Il estime que l’industrie viticole chinoise a subi un « préjudice », causé par les subventions australiennes. Dès dimanche, les importations de vin australien seront donc soumises à des surtaxes compensatoires comprises entre 116,2 % et 218,4 %, précise le document. Selon le règlement de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), cette mesure peut durer jusqu’à cinq ans.

Lire l'article complet: Agri-Mutuel du 26 mars 2021