samedi 24 juillet 2021
Les restaurateurs outrés par le manque d’empathie du Service de police de Longueuil envers leur commerce

Les restaurateurs outrés par le manque d’empathie du Service de police de Longueuil envers leur commerce

Des restaurateurs de la Rive-Sud de Montréal sont en furie après avoir reçu une contravention de 690$ parce qu’ils n’ont pas installé des affichettes liées au tabagisme devant leur salle à manger... fermée depuis près de six mois.

«On perd des employés chaque semaine. On se réinvente en pleine pandémie. On est pour les règles du gouvernement. On aurait préféré un simple avertissement. [...] Ça manque d’empathie», s’insurge Catherine Duruisseau, copropriétaire du Restaurant Picolina à Saint-Hubert.

Aucun avertissement

Mme Duruisseau et plusieurs commerçants de Longueuil sont restés bouche bée en recevant une amende salée de la part d’un huissier de la ville ce mois-ci. Elles ont été remises en vertu de la Loi concernant la lutte contre le tabagisme qui contraint des entreprises à apposer des mentions interdisant de fumer près leur établissement.

Selon cinq restaurateurs contactés par le Journal, les constats ont tous été remis après une inspection du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL). 

Lire l'article complet: TVA Nouvelles du 25 mars 2021