vendredi 10 avril 2020
«Recette» simple à suivre pour minimiser les chances d'attraper le COVID-19 avec votre épicerie

«Recette» simple à suivre pour minimiser les chances d'attraper le COVID-19 avec votre épicerie

Q : «Que dois-je adopter comme mesures de prévention pour la COVID-19 lorsque je reviens de l’épicerie? Dois-je laver les emballages et les fruits et légumes?», demande Nadine Maltais, de Québec.

R: La première étude sur la stabilité du virus sur des surfaces sèches, par exemple celles des emballages, a été publiée le 24 février dans le New England Journal of Medicine.

Les chercheurs ont pulvérisé un aérosol contenant le coronavirus sur différentes surfaces et ont regardé au bout de combien de temps il en disparaissait. Ils ont observé qu’il est encore détectable jusqu’à 24 heures sur du carton et jusqu’à trois jours sur une surface d’acier inoxydable ou de plastique.

On peut donc certainement retrouver des traces du virus sur les emballages des aliments qui viennent de l’épicerie. Et on peut supposer, même si ce n’était pas dans l’étude, que le virus résiste un certain temps sur les fruits et légumes. 

Pour minimiser les chances de l’attraper avec votre épicerie, vous pouvez suivre la recette proposée par le chimiste Normand Voyer : d’abord, déposer toutes vos courses en un seul endroit en arrivant chez vous, puis vous laver les mains au savon et nettoyer avec un nettoyant ménager ordinaire les poignées que vous avez touchées, puis mettre des gants à vaisselle et passer à l’eau savonneuse tous les achats, les laisser sécher sur un linge et ranger ensuite au frigo ou dans les placards. Mettre directement les aliments au congélateur ou au frigo n’inactive pas le virus. Garder dans un coin les produits emballés dans du carton et les y laisser au moins 48 heures.

Lire l'article complet: Le Quotidien du 25 mars 2020