dimanche 29 janvier 2023
C’est la période des récoltes, c’est la saison de l’abondance!

C’est la période des récoltes, c’est la saison de l’abondance!

L’automne on allume la cheminée et on s’assoit devant en prenant un verre de vin dans le calme. Humer ses arômes, goûter ses saveurs et sentir comment il caresse subtilement le palais. Après tout, c’est l’automne et on n’est pas pressé.
 
La nature est si prodigieuse que lorsque l’automne arrive, les fruits finissent de mûrir et les arbres commencent à faire tomber leurs feuilles. Ils se dépouillent alors de ce qui n’est plus nécessaire pour demeurer avec l’essentiel. 
 
Pour nous les humains, il nous manque la chaleur, toutefois, nous avons une abondance de fruits.
 
L’automne est une saison tranquille et sage qui nous invite à réfléchir, à nous écouter avec plus d’attention en nous dédiant plus de temps. C’est souvent à ce moment que les gens prennent le temps d’aller consulter leur médecin ou leur psychologue.
 
L’automne, tellement puissant, hypnotisant qui nous force à nous arrêter pour contempler, avec les yeux de l’âme, la chute des feuilles colorées qui tombent en toute tranquillité et nous rappelle ainsi, qu’une autre année se terminera bientôt.
 
C’est à ce moment-là qu’on peut prendre conscience et se demander : « Qu’est-ce que j’ai fait de bien cette année pour moi et pour les autres. »
 
Pour moi, l’automne existe pour décrocher, pour me retrouver, pour suivre mes instincts et pour renforcer mon intérieur, tout en restant à la maison pour y passer plus de temps avec mes proches.
 
The Beauty of Wine vous invite à prendre un verre du vin en contemplant tranquillement la chute très colorée des feuilles d’automne. Oubliez l’heure, finalement, nous sommes dans la saison de la réflexion.


boutonbeauty  



La vie nous aime.
 
La vie nous offre l'espace, l'eau, l'air et le temps.
 
Le temps qui s'évanouit rapidement dans la vie mais, si nous nous arrêtons quelques instants pour sentir notre souffle et observer la chute des feuilles, nous verrons que le temps passe lentement, si lentement qu'on savoure un verre de vin dans toute sa splendeur.
 
Rendez-vous au prochain numéro !
 

Pour trinquer il n'y a pas de frontières !

À propos de l' auteur

C’est par amour pour un psychologue de la Côte-Nord qu’elle a quitté le Mexique et sa ville natale, Guanajuato. L'intérêt de son mari québécois pour le vin a piqué la curiosité de Susana Ochoa Vega, qui a décidé d'en faire un métier.

« J’écoutais Gilles Vigneault et Jean-Pierre Ferland dans la voiture; c’était le premier jour d’intégration », raconte Susana Ochoa Vega au sujet de son arrivée au Québec, en plein mois de janvier (Source: Ici-Radio-Canada). Lire la suite...