samedi 16 janvier 2021
Sélections Mondiales des Vins Canada 2020, tout un exploit malgré le contexte de la COVID-19!

Sélections Mondiales des Vins Canada 2020, tout un exploit malgré le contexte de la COVID-19!

Sélections Mondiales des Vins Canada est un concours de dégustation à l’international, où tous les producteurs de vins du monde peuvent présenter leurs vins pour qu’ils soient jugés par un jury professionnel, national et international.

Le concours existe depuis plus de 27 ans. C’est dans les années 90 que le concours, propriété alors de la Société des alcools, a commencé à Montréal, organisé et propulsé par son jeune secrétaire général de l’époque, Réal Wolfe, qui s’est impliqué dans ce projet pendant 10 ans et pour lequel il a beaucoup voyagé afin d’accomplir les tâches, y compris celle de la rencontre des vignerons et des juges.

Après une dizaine d’années, Réal Wolfe a quitté ce projet pour passer à une autre aventure, alors que pendant ce temps, le concours continuait toujours, jusqu’au jour où la Société des alcools a cessé de le réaliser. C’est alors, que Ghislain K.-Laflamme et Denys Paul-Hus l’ont pris en charge et l’ont fait venir dans la vieille capitale, la ville de Québec, où Réal Wolfe participait au concours comme jury et aussi dans la commission de monsieur Laflamme.

Après la mort de monsieur Laflamme, Denys Paul-Hus a repris la présidence du concours Sélections Mondiales des Vins Canada. Denys Paul-Hus est un homme d’affaires de grande expérience qui compte à son actif plusieurs réalisations majeures. Il a fondé avec M. Pierre Paul-Hus le magazine Prestige. Il a été président du Festival de la Gastronomie de Québec, puis le président et organisateur du Gala de la restauration de Québec, en plus d’être le président et fondateur de la Corporation des Restaurateurs de Québec.

M. Denys Paul-Hus est aussi Chevalier de la Commanderie des Costes du Rhône et membre de l’Association des vignerons du Québec. De plus, il est le président fondateur de la Coupe des Nations, le seul concours québécois qui vise à mettre en lumière et à récompenser les meilleurs produits du terroir québécois.

Et comme dit le proverbe, si ça revient c'est à toi, sinon ça ne l'a jamais été. Donc un jour, l’opportunité s’est présentée et Réal Wolfe, en partenariat avec un groupe espagnol qui fait aussi des concours en Europe, ont fait une offre pour acheter le concours.

Finalement, en novembre 2019, SMV Canada est retourné aux bras de son géniteur, l’actuel président Réal Wolfe. C’est avec enthousiasme et beaucoup de doutes que le concours a été annoncé le 15 janvier 2020, mais pas pour longtemps, puisque le 5 mars 2020, le concours est arrêté pour des raisons reliées à la grave situation mondiale de la COVID-19. Le stress montait à l’intérieur de l’administration du concours et les questions se multipliaient : Est-ce qu’on doit annuler? Est-ce qu’il faut le reporter? Il y avait environ 400 produits déjà inscrits, alors quoi faire? C’était quoi la meilleure décision à prendre?

Lors de la quarantaine établie au Québec, l’administration de SMV Canada a commencé a retravaillé l’organisation du concours et malgré la situation et l'incertitude en surface, SMV Canada a réussi à établir des liens avec les producteurs de la planète. Le concours devait avoir lieu en mai 2020 et à cause du contexte de la COVID-19, il fut reporté en octobre 2020. Cela a donné un peu plus de temps pour la réflexion, la préparation et l’espoir que la désagréable situation de la COVID-19 finisse. Malgré tous ces efforts, le concours a dû être annulé une fois de plus, pour finalement se réaliser du 18 au 22 novembre 2020 avec 2160 vins inscrits et provenant de 33 pays. L'Arménie, la Moldavie, la Roumanie et le Mexique ont été de nouveaux pays qui se sont inscrits au concours Sélections Mondiales des Vins Canada 2020.

Il est à noter que le concours s’est déroulé avec un extrême et rigoureux respect de la réglementation de Santé Canada.

Tout le monde a dû porter le masque réglementé, être à au moins 2 mètres de distance les uns des autres, pas de salutations proches, pas de bisous, interdiction de serrer les mains et obligation de ne pas avoir plus de 25 personnes dans chaque salle. Il était aussi impossible d’aller à la salle de bain sans l’autorisation de l’administration et les pauses devaient être prises par un groupe de dégustateurs à la fois. Il y avait des désinfectants partout à l’intérieur, ainsi qu’à l’extérieur des salles. Les déjeuners et les dîners avaient lieu dans les chambres et il n’y avait pas d’activités pour les juges, pas de soirées, pas de soupers, etc. Vraiment un contrôle nécessaire et très rigoureux sur toute la ligne et aucun risque n’a été pris.

Les produits gagnants seront au premier plan pour la campagne « Reprendre le marché 2021 ». Ce fût l’argument et le drapeau que SMV Canada a brandit aux producteurs pour les convaincre de s’inscrire et ceux-ci ont répondu avec confiance. Accompagné de plusieurs collaborateurs avec un grand enthousiasme, Sélections Mondiales des Vins Canada a redémarré son plan d’action qui a su attirer beaucoup d’inscriptions au concours. Le concours Sélections Mondiales des Vins Canada s'est déroulé avec succès et les résultats de cette 27e édition seront communiqués dans la semaine du 1er décembre 2020.

Concernant les jurys, il y en avait aux plans local et international. Mais avec le contexte actuel, comment pouvions-nous faire venir les jurys internationaux si les frontières étaient fermées?!

SMV Canada a opté pour inviter des professionnels du vin qui ont une double-nationalité et qui restent au Québec. Ainsi, un jury de 12 commissions, composées de 5 personnes par table et réparties en 3 grandes salles devaient se conformer au protocole sanitaire rigoureux imposé par les autorités gouvernementales. Un total de 60 juges professionnels nationaux ainsi qu’étrangers ont exécuté 144 dégustations. Parmi les dégustateurs on retrouvait des œnologues, des sommeliers, des journalistes, des blogueurs, des commerçants de vins, des chroniqueurs de vins, des passionnés, des professionnels de la restauration, etc.

Le concours a été un gros succès dans les circonstances, puisqu’il y a eu une augmentation de 39% d’inscriptions en comparaison avec l’année 2019. Tout un exploit! Bravo! 

Voici l’équipe de Sélections Mondiales des Vins Canada 2020

  • Président de Sélections Mondiales des Vins Canada : Réal Wolfe
  • Direction administrative : Michèle Elyse Girard
  • Direction technique : Francine Dion et François Côté
  • Direction logistique : Claude Guertin
  • Brigade de sommellerie : Kler-Yann Bouteiller
  • Conseiller à la direction : Michel De Blois

Service d’accueil

  • Sylvie Brossard
  • Sylvie Grenier
  • Danièle Girard

Équipe de compilation des résultats

  • Émilie Baillargeon
  • Judith Fortier
  • Béatrice Fournier
  • André Fournier

Équipe logistique

  • Joane Bergeron
  • Jacques Vézina
  • Yvon Tremblay

Voici la liste des 33 pays qui ont inscrits leur vin donnant un total de 2.160 produits.

  • Italie 384
  • France 378
  • Portugal 249
  • Espagne 245
  • Canada 115
  • Mexique 94
  • Argentine 84
  • Moldavie 76
  • Chili 60
  • Australie 59
  • Roumanie 56
  • Grèce 55
  • Arménie 51
  • Suisse 36
  • Brésil 35
  • États-Unis 32
  • Autriche 26
  • Nouvelle Zélande 26
  • Afrique du Sud 21
  • Allemagne 17
  • Liban 17
  • Bulgarie 10
  • Bolivie 6
  • Uruguay 6
  • Macédoine 4
  • Tunisie 4
  • Ukraine 4
  • Luxembourg 3
  • Égypte 2
  • Hongrie 2
  • Colombie 1
  • Croatie 1
  • Pérou 1

Pour voir les photos de l’événement visitez la section galerie   

Source d’information : Entrevue avec Réal Wolfe et ma présence à l’évènement. 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La Beauté du Vin

À propos de l' auteur

C’est par amour pour un psychologue de la Côte-Nord qu’elle a quitté le Mexique et sa ville natale, Guanajuato. L'intérêt de son mari québécois pour le vin a piqué la curiosité de Susana Ochoa Vega, qui a décidé d'en faire un métier.

« J’écoutais Gilles Vigneault et Jean-Pierre Ferland dans la voiture; c’était le premier jour d’intégration », raconte Susana Ochoa Vega au sujet de son arrivée au Québec, en plein mois de janvier (Source: Ici-Radio-Canada). Lire la suite...