Imprimer cette page
Anteprima di Toscana 2020

Anteprima di Toscana 2020

Anteprima di Toscana 2020, la confiance de l’Italie en ses vins, qu’elle fait déguster même avant qu'ils ne soient prêts.

Les premières données du millésime 2019 en Toscane, publiées par Artea, fixent la production régionale à 2,6 millions d'hectolitres, avec une augmentation de 11% par rapport à l'année précédente, ramenant ainsi les volumes aux niveaux moyens des dernières années.

La production totale du vin a été de 2.582.880 hectolitres, donc 12.2% en vin blanc et 87.8% en vin rouge et rosé.

La production totale du vin DOP, DOC et DOCG a été de 1.732.279 hectolitres, donc 6.7% en blanc et 93.3% en rouge et rosé.

La production totale du vin IGP a été 765.345 hectolitres, donc 22.3% en blanc et 77.7% en rouge et rosé.

La superficie du vignoble toscane en 2009 était de 60.956 hectares tandis qu’en 2019 il compte avec 58.793 hectares.

Concernant la superficie des vignobles, 35.757 hc de Sangiovese, 4.643 hc de Merlot, 3.759 hc de Cabernet Sauvignon, 2.448 hc de Trebbiano toscano et 1.636 hc de Vermentino.

Concernant la superficie des dénominations : Chianti 52.8%, Chianti Classico 16.1%, Brunello di Montalcino 5.7%.

Source : Ismea su dati Artea 2019.

L’Anteprima est un événement italien qui se réalise dans les provinces vinicoles de l’Italie et qui a comme but de faire déguster les vins qui sont encore en élevage dans les fûts ou dans les cuves. Autrement dit, ils ne sont pas encore prêts et pourtant, on peut déjà goûter leur avenir. Cet événement nous donne donc, déjà, une idée de ce quoi à nous attendre pour le futur.

L’Anteprima di Toscana (activité collective de la région de Toscane) a eu lieu du 15 au 22 février dernier. Toute une semaine d’adrénaline vinicole vécue sur place! Tout a commencé le samedi 15 février 9h30 chez Fortezza da Basso, en Florence, avec un peloton d’environ 400 journalistes qui arrivaient d’un peu partout dans le monde.

Lors de cette première journée, il y a eu deux dégustations guidées et dirigées par Luca Canapicchi et Emanuele Costantin, qui ont mis en vedette le cépage roi de la Toscana: le Sangiovese dans les millésimes 2015, 2016 et 2017. À midi, l’inauguration officielle s’est mise en place avec une table ronde qui a parlé du marché, de l’œnotourisme et d’innovation avec des personnalités du vin italien, tels que Marco Remaschi, Fabio del Bravo, Francesco Mazzei, Attilio Scienza, Donatella Cinelli Colombini et Roberto Scalacci.

Les premiers à montrer les nouveaux millésimes et le terroir italien ont été le Consorzio di Tutela dei Vini Carmignano, le Consorzio Chianti Rufina, le Consorzio dei Vini delle Colline Lucchesi, le Consorzio Maremma Toscana, le Consorzio Tutela Montecucco, le Consorzio del Vino Orcia, le Consorzio Terre di Pisa, ainsi que le Consorzio Valdarno di Sopra Doc, qui ont ainsi débuté la dégustation de sept jours sans arrêt. Nous avons eu l’opportunité de rencontrer et d’échanger avec les producteurs et les présidents de chaque consorzio pendant que nous dégustions, bien entendu! Il y avait une salle de presse pour ceux qui préféraient déguster avec plus de concentration, et fait à souligner, les journalistes ont eu droit au service de sommeliers pendant toute la semaine.

Lire la chronique complète de Susana sur La Beauté du Vin

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
La Beauté du Vin