mardi 11 août 2020
Gisèle Arseneau et Sœur Angèle cuisinant des Croxignoles, aux Excursions de la lagune, marina de Havre aux Maisons, Îles-de-la-Madeleine, 2004 (Collection Rose-Hélène Coulombe) Gisèle Arseneau et Sœur Angèle cuisinant des Croxignoles, aux Excursions de la lagune, marina de Havre aux Maisons, Îles-de-la-Madeleine, 2004 (Collection Rose-Hélène Coulombe)

Notre Identité agricole, aquicole, alimentaire et culinaire - Trésors culinaires

On mange bien au Québec! Plusieurs produits artisanaux et régionaux se sont développé grâce à l’implication de nombreux acteurs dans chacune de nos régions touristiques. Certains produits et certains mets se démarquent maintenant sur les scènes régionale, nationale et internationale, on peut même aller jusqu’à dire qu’une saine compétition interrégionale est en place. Les recettes de traditions culinaires familiales, que nous présenterons au cours des prochaines chroniques sont d’inspiration classique ou actualisées, soit d’origine québécoise ou des communautés culturelles. Notre objectif premier est de mettre en valeur la richesse de notre patrimoine, de notre identité agricole, aquicole, alimentaire et culinaire.  

«Nos quatre saisons bien distinctes, l’été, l’automne, l’hiver et le printemps ont joué et jouent encore un grand rôle sur notre identité alimentaire et culinaire.»

Croxignoles / Région des Îles-de-la-Madleine

Les croxignoles constituent une spécialité traditionnelle bien ancrée aux Îles-de-la-Madeleine. Ce sont des beignets de pâte sucrée, tressés à la main et cuits dans l’huile de loup-marin (de nos jours, on y ajoute un peu d’huile végétale). Cette pâte doit avoir la particularité d’être facile à étirer de sorte que l’on puisse lui donner si l’on veut la forme d’une échelle avec ses barreaux. Pour certains, son goût peut surprendre par la saveur de l’huile qui laisse un goût de poisson, mais c’est ce qui en fait sa spécificité.

Cette recette est particulièrement populaire à Havre-aux-Maisons, l’un des villages de l’archipel. La première recette viendrait de la famille Lafrance, originaire de l’Isle-Verte dans la région du Bas-Laurent et immigrée aux Îles au milieu des années 1800. Les croxignoles étaient cuits à l’origine avec de l’huile de marsouin.

Mais aux îles-de-la-Madeleine on a utilisé la ressource locale, l’huile de  loup-marin. Chaque année une fête est organisée à la fin du mois de février ou au début de mars, on y cuisine environ 5000 croxignoles vendus ensuite aux festivaliers et résidants. C’est la Croxi-Fête dans le cadre des Rendez-vous Loup-Marins. (Source : Municipalité des Îles-de-la-Madeleine et Famille Arseneau)

Rose-Hélène Coulombe et Michel Jutras, auteurs-mémorialistes (Septembre 2019) 

Trilogie de la Collection «Culture & Patrimoine» aux Éditions GID
«Femmes engagées à nourrir le Québec», 2012
«Histoires de gourmands / Culture culinaire», 2014
«Hommes engagés à nourrir le Québec», 2017

Nous sommes fiers de contribuer à préserver et à faire rayonner
notre patrimoine agricole, alimentaire et culinaire et ses artisans !

Rose-Hélène Coulombe
Experte-conseil en agroalimentaire et en tourisme gourmand et co-auteure de la trilogie

Michel Jutras
Expert-conseil en gestion culturelle et touristique et co-auteur de la trilogie

 

bigboxlivresgid

bondecommande

À propos de l' auteur

Nous sommes deux experts contribuant à l’essor et au rayonnement des industries agricole, alimentaire, culturelle et touristique. Une approche d’accompagnement basée sur le jumelage d’expertises. Rose-Hélène Coulombe et Michel Jutras signent des chroniques dans les médias écrits. Ils partagent leurs savoirs et de leurs contacts auprès de jeunes professionnels qui bâtissent leurs carrières. Membres de jurys pour divers concours.Lire la suite...

Commentaires des lecteurs