mardi 11 août 2020
Sfakia – Région marquée par l’histoire, symbole de la résistance crétoise Photo : Gorges de Samaria

Sfakia – Région marquée par l’histoire, symbole de la résistance crétoise

Sfakia se trouve dans une zone montagneuse au sud de la municipalité de Chania, qui inclut le petit village portuaire de Chora Sfakion (400 habitants), les fameuses Montagnes Blanches (sommet de 2450 mètres) et les célèbres Gorges de Samaria. Les Gorges sont à elles seules un point d’attrait des amateurs de randonnées de toute l’Europe. Le départ se fait à partir du village de Omalos et la descente prend environ 6 heures jusqu’au village de Agia Roumelli et la mer de la Lybie. C’est une région assez sauvage, peu peuplée et reconnue pour être l’une des plus traditionnelles et une inspiration de la résistance crétoise pour plus de 500 ans contre les vénitiens, les turcs et ensuite les allemands.

Un voyage en Crète, notamment à l’ouest de l’île dans la région de Chania ou Rethymnon, requiert que vous exploriez cette région. Amateurs de nature et de randonnées, vous serez servis à souhait. La balade en voiture lorsque vous approchez de Chora Sfakion vous charmera, notamment lors de la descente vers la mer et la côte sud de l’île. Malgré tout, je vous conseillerais d’éviter la route qui part de Rethymnon et qui vous mène vers Kallikratis.

patrick Sfakia Kallikratis

Un village perdu, une route périlleuse

Kallikratis est un village marqué par l’histoire. La résistance crétoise prend toute sa signification à cet endroit. Se trouvant à une altitude moyenne de 540 mètres, ce village est maintenant habité par quelques dizaines de familles pendant la période de mai à octobre. C’est tout de même un endroit prisé pour les amateurs de randonnées qui sillonnent les nombreuses gorges sur l’île de Crète.

Le village tire son nom de l’amiral Manousos Kallikratis qui a mené une troupe de 1500 crétois en soutien à la défense de la ville de Constantinople en 1453. Kallikratis et ses habitants ont subi leurs lots d’atrocités, notamment en 1770 pendant la révolte contre l’empire Ottoman. Le village fût incendié à nouveau en 1821 et en 1866 lors de combats contre les turcs.

Le pire épisode s’est déroulé le 8 octobre 1943 lorsque qu’une trentaine de civils furent exécutés par les forces allemandes sous le prétexte de représailles pour les efforts de résistance des crétois pendant la 2ème Guerre Mondiale. Le 3 octobre 2018, ce village a reçu la distinction peu enviable par décret présidentiel de « village martyre ».

De nos jours, la réputation de cet endroit perdu s’en remet à l’une des routes les plus dangereuses au monde. L’accès au village Kallikratis par la route venant de Kapsodasos est une montée escarpée en zigzag étroite et abrupte du sud-ouest de la Crète, et comporte plus de 25 virages en épingle dont une section célèbre de 2 km avec une ascension assez raide de près de 9%. Les cœurs sensibles, vous souhaiterez l’éviter.

patrick Sfakia Drosoulites

Les magnifiques 600 : Fantômes de Drosoulites

Une histoire peu connue et typique du peuple crétois de cette région est celle des fantômes des Drosoulites: les magnifiques 600 de Crète. Mené par le commandant Hatzimichalis Dalianis en 1828, 600 grecs ont tenu tête à plus de 8000 turcs afin de protéger la Forteresse Vénitienne de Frangokastello. Construite autour de 1370 par le vénitiens, elle se trouve à près de 12 km à l’est de Chora Sfakion. Cette légende crétoise rapporte que les ombres de ces braves hommes apparaissent à l’aube sur la plage se dirigeant vers la Forteresse, pendant le mois de mai à chaque année.

On retrouve de superbes plages isolées dans la région de Frangokastello, notamment celle de Orthi Ammos et ses larges dunes de sable. La région de Sfakia vaut le déplacement pour la beauté de ses paysages, et surtout pour ressentir l’âme de la résistance crétoise au fil du temps.

À propos de l' auteur

Diplômé de HEC à Montréal, Patrick a oeuvré dans le domaine des Télécommunications en marketing et en communications pour Bell Canada et Fido (Microcell et Rogers) pendant tout près de 20 ans. Il a ensuite été vice-président du marketing et des communications pour la Monnaie royale canadienne de 2009 à 2015. Son intérêt à renouer avec ses racines hélléniques et sa passion pour l'île de Crète l'ont incité à développer une entreprise qui vise à promouvoir la culture et le style de vie crétois... Lire la suite...

Commentaires des lecteurs