lundi 15 octobre 2018
Source : Hostellerie Le Cèdre de Beaune Source : Hostellerie Le Cèdre de Beaune

Du nouveau en Bourgogne

Depuis 1935, l’Institut National de l’Origine et de la Qualité, soit l’INAO, aussi appelé Institut National des Appellations d’Origines, officialise l’usage du terme Climat et l’utilise dans ses textes règlementaires pour l’ensemble des appellations bourguignonnes, quel que soit leur niveau hiérarchique. 

Dans le journal officiel, en novembre dernier, 2 nouvelles appellations bourguignonnes ont fait leur apparition.

En effet, 2 aires de productions nouvelles : l'une régionale, 1000 hectares en Pinot noir, bien sûr, et Chardonnay, comme il se doit en APPELLATIONS "BOURGOGNE CÔTE D'OR" et "VEZELAY" dont une en "village" soit 66 hectares de Chardonnay. Ces appellations seront en fait des A.O.C Bourgogne de dénomination géographique complémentaire comme l'ont été 14 autres dans le passé, dont l'appellation "Bourgogne-Hautes-Côtes-de-Beaune".

Les Climats : une spécificité bourguignonne

Les Climats sont des parcelles de terre précisément délimitées, bénéficiant de conditions géologiques et climatiques spécifiques. Combinées au travail des hommes et traduits par de grands cépages, tels que Pinot Noir, pour les vins rouges, et Chardonnay, pour les vins blancs. Ces conditions ont donné naissance à une exceptionnelle mosaïque d’appellations hiérarchisées et mondialement réputées.

Les Climats transmettent aux vins de Bourgogne leurs qualités organoleptiques propres et uniques (apparence, arômes, goût, texture…).

 

Patrick F. Coulibeuf 
Courtier en vins 
Antiquaire en vins

À propos de l' auteur

Après avoir terminé sa scolarité en Charente, plus précisément à JARNAC, au Royaume du Cognac (avec François MITTERAND comme voisin), il débute à Paris des études dentaires tout en assumant durant les vacances scolaires des activités de guide accompagnateur international qui lui ont donné la chance de parcourir le monde. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs