jeudi 18 juillet 2024
L'art subtil d'achever le pouvoir d'achat des consommateurs et des détenteurs de permis d'alcool

L'art subtil d'achever le pouvoir d'achat des consommateurs et des détenteurs de permis d'alcool

Le secteur canadien de la restauration se prépare à la plus forte augmentation des droits d’accise sur l’alcool au pays en plus de 40 ans, ce qui l’a incitée à lancer des avertissements pour prévenir que cette hausse de taxes pourrait entraîner la fermeture de certains bars et restaurants.

« Toute augmentation en cette période très vulnérable pour notre secteur n’est qu’un autre coup dur, alors que nous sommes déjà en panne », a déploré Brenda O’Reilly, propriétaire de plusieurs restaurants et d’une brasserie à Saint-Jean de Terre-Neuve.

« C’est comme une mort par mille coupures. »

Les exploitants de bars et de restaurants à travers le Canada ont déjà été confrontés à plusieurs difficultés : confinements, pénuries de main-d’œuvre, problèmes de chaîne d’approvisionnement et flambée des coûts de tout, de la masse salariale à l’huile de cuisson. La forte inflation a en outre atténué la demande, certains consommateurs préférant rester chez eux pour économiser de l’argent.

«Plusieurs d’entre nous ne se sont pas remis de la pandémie, et maintenant ils veulent augmenter cette taxe. Il est difficile d’extraire du sang d’un navet. Nous allons voir plus de fermetures de restaurants si cela continue.» – Brenda O’Reilly, propriétaire de restaurants et d’une brasserie

La taxe fédérale sur les boissons alcoolisées doit augmenter de 6,3 % le 1er avril.

Lire la suite: La Presse du 24 mars 2023