lundi 18 mars 2019
Trois jurés portaient les couleurs du  Québec, messieurs Jacques Orhon, auteur, Jean Chouzenoux, chroniqueur, et Réal Wolfe, de l’Agence Univins Trois jurés portaient les couleurs du Québec, messieurs Jacques Orhon, auteur, Jean Chouzenoux, chroniqueur, et Réal Wolfe, de l’Agence Univins

MUNDUS VINI, le célèbre Grand Prix International du Vin

MUNDUS VINI est un concours international de dégustation fondé il y a tout juste 15 ans et qui fait déjà la course dans le groupe de tête, des plus célèbres évènements du genre au monde. Son fondateur, Meininger Verlag, assisté de sa sœur, a monté une organisation sans faille où rigueur, qualité et professionnalisme se conjuguent harmonieusement. Plus de 10 000 produits concourent annuellement, lors de deux séances de dégustation qui se tiennent, l’une en hiver et l’autre, à la fin de l’été.

vins mundus vini presidentMeininger Verlag, président fondateur de MUNDUS VINI, lors de son allocution de clôture de l’édition 2019

L’édition hivernale 2019 a eu lieu du 20 au 25 février dernier et quelque 7300 vins provenant d’une soixantaine de pays étaient proposés aux 260 jurés internationaux, issus du monde de la sommellerie, de l’œnologie ou de la presse gastronomique. C’est à 90 minutes de Francfort, dans le charmant village viticole de Neustadt, que le panel d’experts avait ses quartiers. Les jurés étaient répartis au sein de commissions de 5 ou 6 membres.

Dès 8h30, dans une salle superbement aménagée et au décorum impressionnant, la batterie de jeunes sommeliers verse les premiers vins dans les verres parfaitement alignés. La température des vins est soigneusement contrôlée, les verres étincelants… le match commence dans un silence absolu. Si parfois des murmures s’élèvent, c’est qu’un vin n’a pas laissé insensibles les dégustateurs. Quatre vagues d’une douzaine de vins chacune sont soumises chaque matinée, aux papilles et aux palais affûtés. Chaque juge note ses vins sur 100, la moyenne est établie par le Président du Jury et au bout de la semaine, 30 à 40% des vins dégustés auront remporté une Médaille Grand Or, d’Or ou d’Argent.

vins mundus vini salleLa salle de l’auditorium de Neustadt où se déroule la compétition

La médaille qu’arbore le vin lauréat devient un indicateur de qualité pour le consommateur, mais aussi un élément considéré par la SAQ dans son processus de sélection des produits.

Jean Chouzenoux

Commentaires des lecteurs