samedi 22 septembre 2018
VERGER HEMMINGFORD lance une campagne de sociofinancement afin d’acheter ses premières cuves

VERGER HEMMINGFORD lance une campagne de sociofinancement afin d’acheter ses premières cuves

Le couple pionnier du cidre au Québec, François Pouliot et Stéphanie Beaudoin, lance une campagne de sociofinancement pour acheter les premières cuves de VERGER HEMMINGFORD sur la plate-forme Kickstarter.

L’objectif est d’amasser un minimum de 50 000$ pour l’achat de cuves, qui sont essentielles à la production du cidre. Le couple fondateur a tout perdu en juin dernier. Tout sauf le verger, la terre agricole où ils habitent depuis 25 ans, leur créativité et leur savoir-faire.

revue verger hemmingford proprios

Retour sur les événements 

En 2016, le couple producteur cherche à compléter son équipe en s’associant à des investisseurs impliqués dans la poursuite de la mission de la cidrerie, soit celle de «produire le plus fin de la culture du Québec… la pomme embouteillée!» L’entente est signée, mais ce sera le début d’un cauchemar. «Lesdits partenaires» n’ont, dans les faits, jamais partagé cette vision. Fin juin 2018, l’invraisemblable arrive: suite à un rachat forcé, le couple visionnaire se retrouve dépouillé de ses investissements, de ses inventaires, de ses équipements de production et des marques qu’ils avaient créées de toutes pièces, soit les cidres de glace Neige, le Bulle de Neige, le Gin de Neige, le Smac!, le Dégel et le Frimas.

«Pour François et moi, le cidre, c’est plus qu’une histoire d’amour, c’est l’histoire de notre vie: il coule littéralement dans nos veines. Ce qu’on vit est une véritable tragédie, mais on n’est pas prêts pour autant d’abandonner nos rêves. On pense qu’avec l’aide de la communauté, on peut se relever!», explique Stéphanie Beaudoin, de VERGER HEMMINGFORD.

Plus que jamais, le couple est animé par la passion d’élaborer des cidres et des alcools uniques, issus du terroir québécois; des produits inscrits dans la diaspora culturelle du Québec.

«On a les pommes dans notre verger, on a les bâtiments. Pour relancer la production, l’équipement le plus important est l’acquisition de cuves. Le premier alcool qu’on devrait pouvoir produire avec une première nouvelle cuve est un cidre de soif, un cidre pétillant en canette!», explique François Pouliot, cofondateur de VERGER HEMMINGFORD.

verger hemmingford cuves 

L’amour est dans le verger 

Participez à l’histoire du Québec avec Stéphanie Beaudoin et François Pouliot. Aidez-les à faire triompher l’authenticité, le bon et le beau de notre culture, en participant au financement de la nouvelle cidrerie. Les contributions débutent à 10$. Les contributeurs de 250$ et + verront leur nom gravé sur la 1re cuve, sous l’inscription commémorative: LES AMIS DU VERGER HEMMINGFORD - cidrerie créative.

VERGER HEMMINGFORD regorge de pommes et c’est aujourd’hui qu’est lancée la campagne de sociofinancement sur Kickstrarter. L’organisation de ce projet a été rendue possible grâce à la précieuse collaboration de l'agence Minimal de Montréal, ainsi qu’à l’apport inestimable de Martin Côté à la rédaction et à la réalisation, à Louis-Philippe Besner à la direction photo et au montage, et à FM LeSieur à la composition musicale.

verger hemmingford verger automne2018

À propos de VERGER HEMMINGFORD

Fondé en 1994 par François Pouliot, le Domaine Neige, qui était situé à Hemmingford (réf.: La Face Cachée de la Pomme), est reconnu comme le berceau du cidre de glace dans le monde. En deux décennies seulement, la cidrerie d’Hemmingford passera à l’histoire culturelle et agroéconomique du Québec en contribuant à développer les techniques de production maintenant reconnues par une Indication Géographique Protégée (IGP), et en faisant connaître le cidre de glace au Québec et à l’étranger. Les cidres produits à Hemmingford ont déjà reçu au-delà de 150 prix et reconnaissances internationales.

Donnez généreusement et partagez cette histoire !

Vive VERGER HEMMINGFORD, cidrerie créative !

LIEN KICKSTARTER