dimanche 29 janvier 2023
Geneviève Gagnon, présidente fondatrice de La Fourmi Bionique, affiche fièrement ses nouvelles certifications

Geneviève Gagnon, présidente fondatrice de La Fourmi Bionique, affiche fièrement ses nouvelles certifications

C’était vrai depuis le début, alors pourquoi ne pas le faire reconnaître ? Après 18 ans d’existence, La Fourmi bionique, fabricant montréalais de granolas bios, a fait officiellement certifier ce qui constituait son essence depuis sa fondation : une entreprise détenue par une femme et animée par les plus hauts standards de responsabilité sociale et environnementale.

L’entreprise de Geneviève Gagnon a obtenu les certifications Women Owned (Entreprise féminine) et B Corp (exigences sociétales et environnementales) – des démarches fastidieuses et coûteuses qui ont duré un an, mais qu’elle ne regrette pas.

« C’était un peu le temps d’assumer, d’afficher et de crier trop haut, finalement, ce qu’on est depuis toujours », explique la femme de 47 ans, propriétaire majoritaire de l’entreprise depuis sa fondation.

« Mais on s’entend que je suis obligée de payer de l’argent pour prouver que je suis une femme entrepreneure », ajoute-t-elle. 

« C’est la même chose avec le B Corp. On a toujours eu cette approche-là, le fait de favoriser le bio, de favoriser l’humain et l’artisan dans le travail et de pas faire une croissance à outrance au détriment du bien-être de nos employés. »

Heureusement, elle constate déjà les bénéfices de ses démarches.

« Depuis quelques jours, je suis listée sur Costco.ca parce que j’avais ma certification Women Owned. »

Lire l'article complet: La Presse du 31 janvier 2022

Commentaires des lecteurs