lundi 24 janvier 2022
L’ancienne usine d’Olymel d’Henryville a été vendue au coût de 8 M$

L’ancienne usine d’Olymel d’Henryville a été vendue au coût de 8 M$

L’ancienne usine d’Olymel, qui a fermé définitivement ses portes le 12 novembre dernier, à Henryville, a un nouveau propriétaire. L’établissement, incluant ses équipements, a été récemment vendu au coût de 8 M$. Une entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution de sandwichs et de plats préparés s’y établirait.

«La vente est conclue. Je ne peux pas donner les détails. Pour nous, ça reste une transaction privée», souligne Richard Vigneault, responsable des communications corporatives chez Olymel. Il ajoute que l’entreprise a fait affaire avec un courtier pour la vente.

«On s’est entendu avec le meilleur acheteur. Il se fera connaître, mais c’est quelqu’un qui veut reprendre des activités dans cette usine», poursuit-il.

L’acquéreur est une compagnie à numéro créée le 20 octobre dernier et qui compte trois propriétaires. Ceux-ci loueraient le bâtiment à Distribution Le Perco, actuellement établie à Saint-Hyacinthe. L’entreprise se spécialise dans la fabrication et la distribution de sandwichs et de plats préparés. Malgré plusieurs tentatives, il n’a pas été possible de joindre le président de Distribution Le Perco, Patrick St-Onge, pour avoir plus de détails, notamment sur le projet, l’échéancier et la création d’emplois.

Lire la suite: Le Canada français du 31 décembre 2021

Commentaires des lecteurs