lundi 6 décembre 2021
Améliorer son alimentation graduellement et de manière durable

Améliorer son alimentation graduellement et de manière durable

Il ne suffit pas d’adopter de saines habitudes alimentaires pour favoriser la santé cardiaque, préviennent des lignes directrices publiées récemment par l’influente American Heart Association : on doit aussi être en mesure de les incorporer à notre existence de manière durable.

L’AHA se distancie donc des régimes populaires aux stipulations strictes — qui pourront imposer une modification de l’alimentation si radicale qu’elle en sera presque insoutenable — pour plutôt mettre de l’avant dix nouvelles habitudes à adopter graduellement, au fur et à mesure que l’occasion se présente.

Le groupe américain suggère ainsi de favoriser la santé cardiaque en combinant alimentation saine et activité physique ; en tirant la majorité des nutriments de l’alimentation plutôt que des suppléments ; en consommant des grains entiers ; en réduisant la consommation de sel, de sucre ajouté et d’alcool ; et en privilégiant les aliments à peine transformés plutôt que les aliments ultratransformés.

Ces recommandations, ajoute-t-on, peuvent être adaptées aux préférences alimentaires personnelles et aux traditions culturelles, ou encore au fait que la majorité des repas sont pris à la maison ou à l’extérieur. Elles reflètent les plus récentes connaissances scientifiques qui témoignent d’une forte association entre la qualité de l’alimentation et la santé du cœur, souligne le groupe médical.

Lire la suite: La Presse du 24 novembre 2021

Commentaires des lecteurs