dimanche 19 novembre 2017
Christian Millau à l’origine du Gault & Millau

Christian Millau à l’origine du Gault & Millau

Celui qui a donné son nom au guide Gault & Millau a disparu le 5 août dernier. Retour sur les souvenirs d’un homme qui aura marqué l’histoire de la gastronomie française.  

Une carrière de journaliste politique… écourtée

Une fois diplômé de droit et de Sciences Po, Christian Millau rejoint le journal Le Monde en stage, au sein du service politique. Alors en pleine période d’élections cantonales, il est chargé de collecter les résultats. Orthographiant mal le nom de François Mitterrand, il sera renvoyé le lendemain.

Au début des années 60, Christian Millau était rédacteur en chef chez Paris Presse le matin et travaillait pour les éditions Plon l’après-midi. Amateur de restaurants dans lesquels il se rendait fréquemment, il croit à un guide gastronomique moins pratique qu’écrit, avec des commentaires étayés, de l’humeur… soit l’inverse de l’historique guide Michelin. « On ne peut pas parler des tables avec seulement des chiffres, des macarons et des numéros de téléphone. Un restaurant, c’est un théâtre, il faut donc donner l’envie aux lecteurs d’y aller » explique-t-il alors. Voit ainsi le jour le guide Julliard de Paris, ancêtre du Gault & Millau, qui recense 2 252 bonnes et mauvaises adresses, qui se vendra jusqu’à 1 500 exemplaires par semaine. L’année de sa parution, le Julliard devient l’un des best-sellers de l’année. 

  • Promoteur et non inventeur de la Nouvelle Cuisine
  • Découvreur de Robuchon, Veyrat, Guérard, Senderens, Gagnaire…
  • Son rôle dans le 20 sur 20 de Marc Veyrat
  • En une du Time Magazine
  • Gault et Millau pas si amis que cela
  • Jamais anonyme
  • Très proche des chefs
  • Dingue d'andouillette
  • Une montagne de nourriture pour les 10 ans du guide
  • Derrière les fourneaux chez Troisgros
  • Un canard laqué, un procès et le droit à la critique.

L'article complet sur le site ATABULA

Source: Atabula du 28 août 2017