lundi 20 novembre 2017
ÉCHANGEUR TURCOT - Encore un autre cauchemar pour l'économie et les automobilistes pour la rentrée

ÉCHANGEUR TURCOT - Encore un autre cauchemar pour l'économie et les automobilistes pour la rentrée

Le principal lien routier entre le pont Champlain et l’aéroport Montréal-Trudeau sera complètement fermé pendant deux mois cet automne, a appris Le Journal.

Québec s’apprête à annoncer que la bretelle de l’échangeur Turcot entre l’A-15 nord et l’A-20 ouest sera inaccessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pendant environ huit semaines. Et ce, tout de suite après la rentrée scolaire, soit de la mi-septembre à la mi-novembre.

La fermeture de ce lien d’importance dans l’axe de l’autoroute Transcanadienne est nécessaire pour les travaux de reconstruction de l’échangeur Turcot.

La bretelle qui date de 1967 sera entièrement démolie puis reconstruite.

Le lien de l’A-15 nord et l’A-20 ouest est emprunté par 22 000 véhicules chaque jour, dont une bonne partie provient de la Rive-Sud de Montréal.

revue echangeur turcot

Nombreux camions

Sa fermeture risque d’avoir des impacts importants pour les camionneurs. La bretelle est en effet considérée comme le véritable lien commercial de l’échangeur, avec environ 3000 poids lourds qui l’utilisent quotidiennement.

Puisqu’ils se dirigent vers les zones industrielles de l’ouest de l’île de Montréal, la plupart de ces poids lourds n’ont donc pas l’option de contourner l’île via le nouveau prolongement de l’A-30.

En guise de détour, il faudra continuer vers le nord sur l’autoroute Décarie et faire demi-tour à la hauteur du chemin de la Côte-Saint-Luc, pour revenir vers le sud dans l’échangeur et finalement se diriger vers l’A-20 ouest.

Cette nouvelle entrave ne fera qu’ajouter au cauchemar des conducteurs qui arrivent dans l’échangeur depuis le pont Champlain.

Déjà, la bretelle qui les menait vers le centre-ville de Montréal est complètement fermée depuis avril 2016, et au moins jusqu’à la fin de cette année. Ce lien était toutefois de moindre importance que la bretelle qui fermera dès la mi-septembre.

Autres travaux

Sans compter qu’au même moment, dans l’axe ouest-est, l’accès au centre-ville à partir de l’A-20 est rétréci à une seule voie dans l’échangeur. Par la suite, la route 136 (anciennement l’A-720), ne comporte que deux voies étroites dont la vitesse est limitée à 50 km/h, au moins jusqu’en 2018.

En parallèle, les travaux sur l’A-15 entre le pont Champlain et l’échangeur Turcot, qui imposent aussi un rétrécissement des voies et une réduction de la limite de vitesse, se poursuivront tout l’automne.

Les travaux de reconstruction de l’échangeur Turcot, qui ont débuté en 2011, devraient être terminés en 2020 et coûteront 3,67 milliards de dollars au total. Il s’agit du plus important chantier routier au Québec.

Au total, 400 millions $ supplémentaires auront aussi été dépensés durant la dernière décennie de vie de l’échangeur, afin de maintenir les vieilles structures sécuritaires pour les usagers.

Source: Journal de Montréal du 10 août 2017