mardi 21 novembre 2017
Annie Tremblay

Annie Tremblay

Le cannabis sera vendu par une nouvelle filiale spécialisée de la Société des alcools du Québec (SAQ), il sera interdit d'en faire pousser chez soi et ce sera tolérance zéro en matière de conduite automobile. 

Telles sont les grandes lignes du projet de loi 157 déposé par la ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, jeudi à Québec. 

Le secteur du commerce de détail, qui espérait pouvoir tirer profit de la vente de cannabis, devra donc en faire son deuil: la drogue sera vendue exclusivement par la future Société québécoise du cannabis (SQC), décrite comme une "compagnie à fonds social". 

Mme Charlebois a indiqué que la vente se fera "dans une perspective de protection de la santé afin d'intégrer les consommateurs au marché licite du cannabis et de les y maintenir sans favoriser la consommation de cannabis". 

Par ailleurs, la loi confirme l'interdiction pour un mineur de posséder du cannabis et, contrairement à ce que propose Ottawa - qui voulait permettre la culture d'un maximum de quatre plants de cannabis pour l'usage personnel - il sera interdit de cultiver du cannabis à des fins personnelles. 

L'usage du cannabis dans l'espace public sera soumis aux mêmes restrictions que le tabac et Québec entend conclure des ententes avec les communautés autochtones pour adapter la réglementation à "leurs réalités particulières". 

Les provisions entourant la conduite avec les facultés affaiblies par le cannabis sont strictes: le projet de loi «introduit un nouveau principe de tolérance zéro en matière de drogue en interdisant à toute personne de conduire un véhicule routier (...) s'il y a quelque présence détectable cannabis ou d'une autre drogue dans sa salive», a expliqué la ministre. 

La loi permet à un policier d'exiger un échantillon de salive d'un automobiliste suspect et, si ce test «révèle quelque présence de cannabis dans son organisme», la loi prévoit une suspension sur-le-champ du permis de conduire pour une période de 90 jours.

Source: Les Affaires du 16 novembre 2017

Les Inconnu(e)s Célèbres rendent un hommage aux commerciaux

Les Inconnus Célèbres ont été lancés en 2004 pour rendre hommage à des célébrités louangées dans leur domaine, mais inconnues du grand public. Au fur et à mesure des années, le concept a évolué. En décembre 2008, la chocolatière Geneviève Grandbois fût alors honorée.

Le site de Samyrabbat.com et les Inconnu(e)s Célèbres sont fiers de poursuivre cette mission en créant un hommage aux commerciaux du monde des réseaux de l’agroalimentaire, des alcools et de l’hospitalité.

 Le travail de la représentation est une des clés vitales du succès des marques de produits, et de la propagation des nouveautés sur le marché. C’est une profession difficile, mais tellement enrichissante sur le plan humain.

Cet hommage qui se veut une reconnaissance par leurs pairs, a pour but de les honorer pour leur travail acharné, leur passion et leur patience. Ces représentants sont des ambassadeurs des marques de leurs produits et d’excellents conseillers auprès de leurs clientèles.

Les agences de vins, les manufacturiers, les détenteurs de permis, et toutes autres entités intéressées pourront s’afficher sur la page des inconnus célèbres, selon les espaces publicitaires disponibles.

Vous êtes donc invités à me faire parvenir les noms de représentants commerciaux auxquels vous songez, afin que le futur comité de sélection puisse prendre en considération toutes les candidatures, et ce dès janvier 2011.

Je porte à votre intention que la photo des candidats sélectionnés accompagnera les entrevues qui paraitront en permanence sur le site de Samyrabbat.com

Entre temps, une nomination sera sur le site pour lancer la saison automnale !

Dans l’attente de vos nouvelles, et vous remerciant de votre fidélité envers ce site. Voici le lien sur les inconnus célebres du site jusqu'à maintenant!

Samy Rabbat