mardi 21 novembre 2017
Claude Bourgeois, hédoniste humanitaire

Claude Bourgeois, hédoniste humanitaire

C’est peut-être un cliché, mais s’il y a une phrase qui colle super bien à la peau de Claude Bourgeois (le directeur des ventes Centre et Est du Canada de la compagnie d’équipements Distex), c’est qu’il croque la vie à pleines dents. On le perçoit rapidement quand on le rencontre, et ça crée une grande sympathie spontanée. Laissez-moi vous présenter cette figure de proue de Trois-Rivières.

Ça fait quelque temps déjà que Claude Bourgeois est impliqué, d’une façon ou d’une autre, dans la communauté trifluvienne. Que ce soit comme président du K-Club (Kiwanis) de l’école secondaire Lavérendrye, comme directeur du club privé L’Alexandre, cette belle maison du centre-ville où il orchestra avec doigté les relations entre la direction, les employés et la clientèle (de 1981 à 1986), ou lorsqu’il organise la Bourse des Jeunes Espoirs, un souper-bénéfice pour les jeunes pilotes, lors du Grand Prix de Trois-Rivières (dans lequel il est impliqué depuis 40 ans!), sa présence vient galvaniser les troupes et fait rayonner sa ville.

Parlant de Grand Prix, connaissez-vous sa passion pour la course automobile? Depuis son enfance, passée entre sa mère et son frère, il côtoie cette industrie de rêve. Tout jeune, il fera une saison de karting, se voyant déjà dévorer le tarmac telle son idole, Gilles Villeneuve. Un de ses plus beaux souvenirs, c’est lorsqu’il a remporté un concours, Thrill of a Lifetime, qui l’a envoyé une semaine à l’École de Formule 2, à Aubusson, en France!

Une autre partie du cœur de Claude est prise par la restauration. Ce goût pour la bonne chair lui vient de son grand-père, qui était un passionné de cuisine à la maison. Après avoir gradué à l’ITHQ, Claude Gauthier (le président de l’Association des Restaurateurs du Québec) lui a donné sa chance au fameux Castel des Prés, où il restera 5 ans, de 1981 à 1986.

Puis on le verra organisateur d’évènements, dirigeant son entreprise Chic Évènement. On lui confiera certains défis prestigieux et complexes, comme l’inauguration de la machine 10, sous un chapiteau monté dans l’usine Kruger, où des membres de la direction des quatre coins de l’Amérique du Nord étaient présents.

Pour réussir à rassembler aussi facilement ceux qui l’entourent, je pense que ça prend une bonne dose d’humanité. Il faut aimer le public, les gens. C’est une des grandes qualités de Claude. Son aptitude à fraterniser, à respecter même ses concurrents. Saviez-vous qu’il organise, chaque premier jeudi de décembre, un souper pour les membres de l’industrie, et ce, depuis 15 ans?!

Cet épicurien est aussi père de trois enfants, à qui il a transmis le désir d’aller au bout de leurs rêves. Que ce soit de faire du snowboard sauvage sur les montagnes de la planète, être musicien professionnel ou graduer en éducation spécialisée, il est toujours activement derrière eux. C’est aussi pour être avec eux que Claude a changé de métier. Les horaires nocturnes qui vont de pair avec l’évènementiel ne convenaient plus.

Retrouvons-le chez Cassidy Ltée. Cette maison de distribution d’équipements fut la 2e plus vieille compagnie en Amérique du Nord, ayant été fondée après la Baie d’Hudson et avant Molson! Sous la direction de Luc Beaudoin et Paul Normand, pendant 10 ans (de 1990 à 1999), il sera représentant en équipements d’hôtels, de restaurants et d’hôpitaux. Dix ans, ça crée des liens, quand même! Alors, fidèle à sa passion d’organisation d’évènements, il planifie une soirée de retrouvailles pour ses anciens collègues, le 29 mai prochain.

Pendant près de cinq ans (de 1999 à 2004) on le retrouvera en recherche et développement et en vente pour Eurodib. Grâce à son président, Jean-Yves Dumaine, il aura accès à une mine de savoir et d’érudition, qui feront de ses voyages d’affaires une source de connaissances qu’il apprécie encore à ce jour. Vous devriez voir le plaisir qui illumine ses yeux lorsqu’il parle de ses voyages à la Fiera de Milan, de la beauté d’Annecy, en Savoie, ou du jour où il a passé une heure en cuisine avec le célèbre chef Paul Bocuse! C’est aussi dans cette entreprise qu’il réussit à vivre sa devise : une journée de travail = une journée de plaisir. Mais l’ambiance post-11 septembre, et les nombreux voyages exigés pour son poste le mènent à se lancer dans un nouveau défi.

Nous le retrouvons donc aujourd’hui chez Distex, où son mentor et ami, Michel Prévost, l’a invité en 2004. C’est là qu’il continue d’appliquer les préceptes du livre de Jacques Horovitz, Les cinquante règles du service zéro défaut, grâce auxquels il s’assure que le client vit une expérience de satisfaction complète, à chaque étape du service rendu. C’est sûrement en jumelant cette joie de vivre et son souci de l’excellence qu’il réussit à créer ces liens si solides qu’il a avec ses clients.

Il a également une autre source de fierté (et surtout pas d’orgueil!) dans sa vie : le bénévolat. Il est très actif dans les œuvres de Sœur Angèle, comme Plein air à plein Cœur, qui organise un camp d’été et un dîner de Noël pour les enfants défavorisés. Il se verrait très bien en assurer la pérennité, si un jour elle devait ralentir ses activités. Avec Moisson Mauricie, il tire une grande satisfaction à redonner un peu du bonheur qu’il vit, aux gens plus démunis.

Mais ne parlez pas de ralentissement à Claude Bourgeois. La retraite? Inconnue à cette adresse! Il a encore bien trop de plaisir à travailler pour se voir vivant une vie de loisirs. Parlant de ces derniers, lorsqu’il s’accorde un peu de temps libre, il se délasse sur les greens de golf, ou il enfourche son vélo, quand ce n’est pas ses mains qui s’occupent autour de la maison. Et parfois, l’appel du large le voit parcourir les villages d’Europe, car s’il se décrit comme une « poule d’hôtels de luxe » pour les affaires, personnellement, il préfère parcourir l’arrière-pays, s’asseoir à une table locale et découvrir le quotidien des gens. Peut-être le croiserez-vous bientôt sur les routes du Portugal ou de la Grèce?

Évidemment, par déformation professionnelle, je ne pouvais conclure ma rencontre avec lui sans m’enquérir de ses goûts en matière de vins. Eh bien, sachez qu’il ne lui déplait pas, à l’occasion, de déguster un bon Bordeaux, un Chianti Classico, ou un robuste cabernet sauvignon de Californie. Il m’a également parlé d’un vignoble près de chez lui, qu’il aime bien soutenir: le Domaine & Vins Gélinas, à Saint-Sévère.

Et voilà, c’est ainsi que se termine ma rencontre avec un homme qui, avec son attitude positive, donne envie de poursuivre sa journée en souriant. Vous me direz qu’ayant fait cette entrevue à la Maison Christian Faure, dans son charmant local du Vieux-Montréal, ça donne déjà envie de sourire de contentement, et vous avez tout à fait raison. Mais je me suis également régalé de cette occasion de découvrir Claude Bourgeois. J’espère qu’il en est de même pour vous.

NOTE DE L’ÉDITEUR

Lorsqu'ils ont appris qu'il allait être honoré, plusieurs clients et partenaires d'affaires de Claude, dont La Maison Christian Faure, Distex et Tzanet, se sont empressés de se manifester pour lui montrer leur appréciation. Nous tenons à les remercier et à souligner leur générosité.

P.-S. Voici les nouvelles coordonnées de Claude Bourgeois: +1-514-212-1512 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

  christian faure logologo tzanet  logo distex

VOICI QUELQUES TÉMOIGNAGES D’APPRÉCIATION:

Christian Faure, de La Maison Christian Faure

Denis Paquin, directeur de la région de Montréal, SCCPQ

Patrice Fontaine, de WILLIAM

Marie-Josée Benoit, de Chef Tech et C-Tech PROMO

Roger Grégoire

Samy Rabbat, éditeur du site Web SamyRabbat.com

Sœur Angèle

Témoignage sur Claude Bourgeois par Mario Julien

Un autre témoignage sur Claude Bourgeois par Marie-Josée Benoit

L’historique des Inconnus Célèbres

« Merci de partager cette bonne nouvelle »

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.