lundi 20 novembre 2017

Lancement du premier répertoire de Gault & Millau

Branle-bas de combat cette semaine à Montréal, avec le lancement du premier répertoire de Gault & Millau, où 161 restaurants ont été sélectionnés par une armée de volontaires et d'inconnus de l'industrie.

Le système de Gault & Millau est éprouvé depuis des années avec une grille de pointage qui a fait ses preuves dans les autres pays. Les restaurateurs sont très heureux, car cela leur donnera, durant un an, une visibilité gratuite partout, autant sur le guide, le site Web, les sites sociaux, que par les touristes à l'international.

Côme de Chérisey, directeur général international, a bien expliqué aux chefs et restaurateurs que le groupe de Gault & Millau ne leur demanderont jamais d'argent, tout est fait gratuitement. Les revenus du groupe proviennent des commanditaires, des annonceurs et de la vente des répertoires.

Pour le dévoilement des chefs, G & M avait réservé le théâtre Rialto, sur Avenue du Parc. De 16h à 17h30, les chefs ont pu se réunir en atelier, et échanger entre eux.

De 17h30 à 21h, la grande salle a réuni plus de 100 chefs exécutifs de Montréal. Mis à part La Tablée des Chefs et la Société des Chefs, Cuisiniers & Pâtissiers du Québec, c'est la première fois qu'une jeune organisation étrangère attire autant de chefs dans une salle, un mardi soir.
Les convives ont eu droit à ce menu servi par une armée de personnel en service de table:

Les médias ayant été invités le matin à la seule librairie gourmande de Montréal au Marché Jean-Talon.

Dévoilement du palmarès du 1er guide gastronomique Gault & Millau Montréal

Samy Rabbat

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.