vendredi 20 juillet 2018
CIAO bella ou CIAO bello, elle se sirote pour nous rafraîchir

CIAO bella ou CIAO bello, elle se sirote pour nous rafraîchir

La sangria est une boisson alcoolisée aux origines controversées. Selon certaines sources, et maintenant à la SAQ, nous en avons une qui est produite en Italie, par une grande maison de vin du pays.

La sangria a toujours eu la cote des Québécois, toutes générations confondues. Chacun a sa recette secrète, pour en mettre plein le goût et le rafraîchissement que donnent les fruits et le vin.

Ayant été l'instigateur du succès des 250 ml au Québec, dès que j'ai su que ce produit arrivait au Québec, je me suis dit: «Voici le moment de couper dans le gaspillage de la préparation de la sangria en restauration et dans les bars. En plus, c'est le contrôle absolu pour le calcul des coûts.»

CIAO est une boisson pétillante au vin, titrée à 6,9%, qu'il faut siroter et non boire à grandes lampées. On rajoute orange et citron pour donner de l'exotisme à la consommation, mais elle n'en a vraiment pas besoin. Cette sangria goûte le vin, même lorsque les glaçons sont fondus et qu'on arrive à la fin du verre.

samy ciao verre

Pour les détenteurs de permis, c'est le format idéal en 200 mL, que l'on garde au frais, et qui ne prend pas de place, ce qui rapporte plus de revenus pour toutes les parties. Au coût de 10,40$ l'emballage de 4 canettes de 200 ml, c'est donc seulement 2,60$ pour quelques moments de pur bonheur.

​LE LIEN :  CIAO À LA SAQ​

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.