jeudi 23 novembre 2017

Roger Huet vous raconte une bonne soirée

Roger Huet vous raconte une bonne soirée.

Cette semaine a eu lieu le cocktail annuel de l’Association canadienne pour la presse gastronomique et hôtelière, auquel j’ai été invité par mon ami Claude Simoneau.

L’évènement se passait sur la terrasse du Valois un restaurant de qualité qui détonne dans ce quartier défavorisé de la rue Ontario est, qui, me dit-on, grâce à des commerces de prestige sera un jour, un des coins branchés de Montréal. La décoration du restaurant est très réussie, avec une double frise de vitres de couleurs. Le propriétaire A.L.Charmant est particulièrement fier d’une magnifique statue de femme, portant deux globes de lumière qu’il a récupéré d’un palace qu’on démolissait à New York et qui trône maintenant au milieu de la salle à manger.

Le gratin de la presse gastronomique était là, et quand je dis la presse j’inclus les gens de radio et de télévision. D’ailleurs le président est Carl Witchel qui anime l’Omnivore à CIBL- radio. On rencontrait aussi Madame Suzanne Leclerc qui a marqué la télévision gastronomique pendant très longtemps, et qui nous a publié tant de beaux livres. Il y avait aussi Mario Hinse le producteur et vice président de l’émission L’épicerie, qui relevait la réunion de sa bonne humeur. 

La silhouette romantique de Guénaël Revel se démarquait. J’apprécie ses chroniques à Menu Vino, tout comme ses concours et ses jeux originaux sur le vin. La merveilleuse Isabelle Huot que l’on voit souvent à Salut Bonjour et à d’autres émissions, était là, et elle rayonnait sur un cercle d’admirateurs qui lui vouent un véritable culte! Elle était accompagnée d’une jeune fille dont la beauté parfaite était digne d’une chanson de Ferland! J’ai parlé avec Josée Perreault, chef propriétaire de «Le Maria Chapdelaine», et avec Louise Blais qui est toujours très drôle. J’ai aussi vu la traiteure Denise Cornellier, qui avait organisé un incroyable buffet italien lors de la dégustation des vins d’Italie du Marché Bonsecours le 4 novembre dernier. J’ai fait un petit signe à Madame Isabelle Drouin, la terrasse était pleine, et dans cette foule, le lumineux Samy Rabbat, qui vient d’être reçu membre de l’Association, qui était accompagné de l’artiste Diane Senez, dont j’ai baisé la main. Oui, je sais, le baisemain est suranné et peut-être un peu distant; aujourd’hui on lui préfère le baise-joue qui est tellement plus rapprochant. Mais si vous aviez vu, comme moi, les gracieux et parfois cocasses baisemains des marquis espagnols, vous en auriez, vous aussi, gardé une certaine nostalgie.

Avoir un guide comme Claude Simoneau, dans une telle réception c’est tout simplement un bonheur, d’abord parce qu’il connaît tout le monde, ensuite parce qu’il a plein d’histoires intéressantes à vous raconter et surtout parce que vous ne trouverez jamais chez lui ni sarcasme, ni cynisme. C’est un homme de bonne table et de bon vin, et la règle numéro à table c’est qu’il doit régner la bonne humeur! Chez Claude c’est une règle de vie!

J’ai aimé le mot de bienvenue de Carl Witchel. Au Québec on a compris que les discours protocolaires gâtent souvent la sauce, et qu’un mot d’accueil garde tout le plaisir à la réunion. 

Le chef Frédéric Houtin avait concocté des bouchées et des verrines charmantes qui circulaient à profusion. 

Mais la touche était donnée par trois serveurs incroyables : Julie, Remy et Alex, qui prenaient la peine de vous expliquer le contenu de chaque bouchée; ce qui est indispensable, car si vous êtes un gourmet vous voulez savoir ce que vous mangez et les verrines et les bouchées sont pleines de mystère. Ils veillaient également à ce que les verres ne soient jamais vides.

Je tiens à exprimer un remerciement particulier au Chef pâtissier Jean Daniel Cigarini qui nous a présenté des chocolats à la cannelle, des macarons uniques et surtout une tasse qui pour elle seule, je vais traverser encore Montréal d’ouest en est afin de la déguster avec des amis. 

Roger Huet
Président du Club des Joyeux
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...