dimanche 19 novembre 2017
Les vins chantants du Languedoc

Les vins chantants du Languedoc

À lire avec un accent du sud

La petite fée chantante du Languedoc est venue nous voir dans notre nordicité québécoise. Elle s’appelle Christine Molines; elle porte une jolie robe bigarrée aux couleurs de son beau pays du sud de la France.

roger vins chantants christine molines

Elle nous a raconté son vin, le vin chantant du Languedoc, avec des bouteilles qui portent d’aussi jolis noms que Côtes de Roses, les Pins de Camille, les Fiefs d’Aupenac, Col de L’Orb, Domaine la Madura, Bergerie de l’Hortus, Impatience du Château du Grand Caumont, Château de Pennautier, l’Impertinent, Château de Rouquette sur Mer, Clos des Demoiselles, Devois des Agneaux d’Aumelas et le Régal du Loup, brrr! Il faut l’entendre les prononcer avec son joli accent du sud, c’est de la mélodie pour les oreilles.

La vigne du Languedoc est l'une des plus anciennes de France. Ce sont les Romains qui l’ont apportée par Narbonne, et comme le climat est bon, le soleil radieux, le paysage jamais ennuyeux, la vigne a fait merveille. Elle a apporté la joie aux gens de la région et les poussait à danser et à chanter dans leur jolie langue d’Oc. On l’appelait ainsi parce que lorsque les gens voulaient concéder quelque chose ils disaient «Oc», tandis que les gens du nord disaient «Oil» qui avec le temps est devenu «Oui».

Pendant des siècles, le Languedoc était la région la plus heureuse et la plus joyeuse de France. Ce qui a suscité la jalousie d’une sorcière. Des sorcières il y en a partout, mais surtout celle-ci était une sorcière de gros calibre, une sorte de Jéroboam de la sorcellerie, méchante comme pas une. Tant de joie, tant de chansons et des danses, cela la froissait. Un jour où elle s’est levée du mauvais pied, elle a jeté un sort sur la vigne languedocienne; un très mauvais sort qui l’a rendue triste.

Les vignerons voyaient bien que la vigne ne filait pas bien. Je dois préciser que les vignerons du Languedoc. sont des gens sentimentaux. Ils s’en désolaient. Ils allaient tous les matins dans leurs vignobles et parlaient à leurs petites vignes. «Qu’est-ce qui t’arrive, ma petite?», leur disaient-ils. Et les vignes ne répondaient pas, car les vignes ne parlent pas, mais elles pleuraient de toutes les larmes de leurs raisins. Les gens du nord les raillaient. Ils disaient aux consommateurs : «Oubliez les vins du Languedoc parce que les vignerons y font pisser la vigne. Prenez plutôt nos vins».

Les vignerons du Languedoc défendaient haut et fort leurs vignes et répliquaient : «Nous ne faisons pas pisser nos vignes. Elles sont malheureuses, voilà tout, et on ne sait pourquoi!»

Les années sont passées, le Languedoc était toujours beau, le climat délicieux, le soleil radieux, mais la joie n’y était plus car les vignes étaient inconsolables. Une autre génération de vignerons est arrivée, avec des idées nouvelles, des techniques nouvelles aussi, très respectueux de la nature, et tous ensemble ils se sont dits : «Nous allons repousser le sort qui s’acharne sur nos vins, avec de l’amour, de la patience, et du travail». Et les vignes se sont mises à sourire et à donner à nouveau des vins chantants, meilleurs que jamais.

Aujourd’hui, le Languedoc est la région de France la plus innovatrice. De la vigne au chai, tout a été repensé, on y produit avec le Roussillon le plus de vins bio de toute la France. Des vignerons du nord viennent même s’installer en Languedoc, tant cette terre est généreuse et belle.

Nous avons bu les vins de la petite fée du Languedoc, et nous aussi nous avons chanté. Elle était très jolie dans sa robe bigarrée aux couleurs de son beau pays. Elle ne pouvait pas rester trop longtemps, car elle veut porter la bonne parole partout dans le monde.

Ce que je veux te dire, lecteur, c’est que les vins du Languedoc sont un miracle de la nature et que si tu veux toi aussi apporter de la joie à ta table, tu devrais les essayer et les adopter.

J’ai devant moi une bouteille de Château de Pennautier AOC Cabardès 2014, que je suis en train de déguster. C’est un assemblage de Cabernet, Merlot, Grenache et Syrah.

roger vins chantants chateau pennautier

Très belle robe rouge rubis. Des arômes puissants et harmonieux qui s’offrent en bouquet de cassis et de mûre, d’épices, de réglisse, de chocolat noir et de moka.

La bouche est ample, généreuse. Les tanins sont fins et denses. Il y a une belle harmonie entre l’acidité, la fraicheur et le fruit. La finale est gourmande.

Il accompagnera avec bonheur les viandes rôties ou longuement mijotées, et non seulement le bœuf, mais l’agneau et même un porcelet doré. Avec un plateau de fromages, c’est le ciel!

Le Château de Pennautier AOC Cabardès 2014 est disponible à la SAQ et comme les vins du Languedoc coûtent la moitié de ceux d’autres régions de France, pourquoi ne pas en prendre deux bouteilles?

Liens :

Conseil Interprofessionnel des Vins AOC du Languedoc et IGP Sud de France

SOPEXA
International Communication & Marketing Agency, Food, Drink, Lifestyle

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Chef de marque

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Chef de projet

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com
Touristica.ca 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...