dimanche 19 novembre 2017
Le Marquis Lamberto Frescobaldi contemple le merveilleux paysage du Castello di Nipozzano Le Marquis Lamberto Frescobaldi contemple le merveilleux paysage du Castello di Nipozzano

Frescobaldi, l’excellence dans la diversité

L'histoire de la famille Frescobaldi a commencé il y a plus de mille ans. Elle est intimement liée à l'histoire de la Toscane. Ils font du vin depuis plus de 700 ans.

Au plus fort de la Florence médiévale, en tant que banquiers, les Frescobaldi étendent leur influence jusqu’en Angleterre et reçoivent le titre de trésoriers de la couronne anglaise. Pendant l'exil de Dante Alighieri, l’année 1300, l'ami du poète Dino Frescobaldi le soutient pour la publication des sept premiers chants de la Divine Comédie, lui permettant de compléter son travail. Pendant la Renaissance, les Frescobaldi deviennent des patrons d'importants travaux à Florence, comme la construction du pont de la Santa Trinita et de l'église de Santo Spirito. Au XVIIe siècle, les compositions baroques de Girolamo Frescobaldi sont jouées dans toute l'Europe.

Avec une grande vision d'avenir, les Frescobaldi ont introduit en 1855 en Toscane des variétés françaises, inconnues alors en Italie, comme le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Pinot Noir et le Chardonnay. Au 20e siècle Vittorio, Ferdinando et Leonardo Frescobaldi ont travaillé sans relâche à élever la Toscane à excellence viti-vinicole. Aujourd’hui Lamberto Frescobaldi vise à renforcer le caractère unique des vins de chaque domaine de la famille.

La Maison Frescobaldi est la référence pour les vins de luxe en Toscane. Elle fait la promotion de l’agriculture toscane et de ses différents terroirs cultivés de façon durable.

J’ai dégusté le Nipozzano Vecchie Viti Chianti Ruffina Riserva DOCG 2012, 90% Sangiovese et 10% de Malvasia Nera, Colorino et Canaiolo, 14 degrés d’alcool.

roger frescobaldi castello di nipozzanoCe vin est issu des plus vieilles vignes du Castello di Nipozzano dont les racines pénètrent profondément dans la terre. Cuvaison pendant 25 jours, fermentation complète, alcoolique et malolactique. Vieillissement en barriques usagées de second et troisième passages pendant 24 mois et trois mois en bouteille.

roger frescobaldi nipozzano vecchie viti

Robe rubis intense, typique du Sangiovese. Parfum de cassis, de groseille, de framboise, de mûre, de confiture de violette; on perçoit des notes épicées: cannelle et poivre noir, un peu de cardamone.

En bouche c’est un vin doté d’une bonne structure, robuste et à la fois souple, charnu, harmonieux, riche en alcool, avec une belle fraicheur. Tannique et astringent, mais il tend à s’arrondir en vieillissant. Une fin de bouche délicieusement longue et fruitée.

Ce vin de gastronomie aime les mets italiens: les pappardelles, les cannellonis, mais il est également un pur délice avec les viandes rouges et particulièrement avec le gibier. Je suggère de le laisser reposer en carafe une trentaine de minutes et de le servir à 17 degrés Celsius. Il est d’assez longue garde et pourra se conserver facilement jusqu’en 2022.

Le Castello di Nipozzano Vecchie Viti 2012 est disponible à la SAQ, code 12449067. Prix 29,95$.

J’ai aussi dégusté le CastelGiocondo Brunello-di-Montalcino DOCG 2011, 100% Sangiovese Grosso, 14,5 degrés d’alcool.

Le Brunello est très récent, le premier millésime officiel datant de 1888.

Sélection méticuleuse des meilleurs raisins de CastelGiocondo, cultivés à une altitude de 300 mètres. Les sols sont bien drainés, les vignes ont une exposition sud-ouest.

roger frescobaldi brunello

Robe rubis intense tendant au grenat avec le vieillissement. Parfum caractéristique et intense de groseille, de framboise, de mûre, d’abricot, et de violette.

En bouche c’est un vin puissant et élégant, bien équilibré, avec beaucoup de fraîcheur, des tanins virils mais superbes qui lui confèrent un long temps de garde. Une longue finale très gourmande.

C’est le vin idéal avec un ragoût de bœuf au vin, qu’on appelle Stufato a la Pavesane en Italie. Il est par tradition le mets d’hiver que l’on déguste le dimanche.

Voici ce qu’en dit un chef italien: «La confection du Stufato a la Pavesane a besoin de bœuf, de vin rouge, de lard, de carottes, d’oignons, de céleri. Il faut ajouter une gousse d'ail, du laurier, des épices (clou de girofle, cannelle, poivre), du concentré de tomate, du cacao amer, de la farine, de l’huile d'olive, du beurre et du sel.

La viande piquée d'ail et lardée est mise, pendant une journée, dans une marinade de vin rouge avec les légumes et les épices. Puis ses morceaux farinés sont saisis dans une casserole; dès qu'ils sont dorés, les légumes sont ajoutés.

Quand la cuisson commence, il faut recouvrir du vin de la marinade dans lequel ont été délayés le concentré de tomate et le cacao, il faut saler et laisser mijoter. Les morceaux de viande recouverts de sauce sont servis avec de la polenta. On accompagne habituellement ce mets avec le même CastelGiocondo Brunello di Montalcino qu’on a utilisé pour faire la marinade».

Je suggère de servir ce vin à 18 degrés Celsius. Il est encore meilleur lorsqu’on l’on a laissé reposer en carafe une trentaine de minutes. C’est un vin de garde qui se conservera en cave jusqu’en 2025.

Le CastelGiocondo Brunello-di-Montalcino 2011 est disponible à la SAQ, code 10875185. Prix 48,35$.

Liens :

Frescobaldi 

Marquis Lamberto Frescobaldi, président

Les vins de Frescobaldi, Castello di Nipozzano et CastelGiocondo sont représentés par Vins Philippe Dandurand 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., coordonnatrice Marketing 
514 932-2626, poste 293

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., chef de marque 
514 932-2626

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com
Touristica.ca

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...