samedi 18 novembre 2017
Le bœuf argentin est de retour

Le bœuf argentin est de retour

Il y a 15 ans, le Brésil a décidé de devenir le premier pays exportateur de viande de bœuf au monde. Pour y parvenir, il a livré un bras de fer avec l’Argentine et avec d’autres pays producteurs dans le but d’accaparer leurs marchés mondiaux.

Le bœuf argentin a donc disparu du marché canadien, au même moment où le bœuf canadien disparaissait des marchés asiatiques.

Ô surprise! Le restaurant L’Atelier d’Argentine a obtenu la permission d’importer du bœuf argentin de première qualité en primeur cette année et vient de l’inclure à son menu. Il propose un choix de viandes bio d’Argentine, en même temps que du bœuf bio du Québec.

J’ai assisté à une dégustation de presse à l’occasion de l’inauguration de son nouveau menu. Elle était animée par Natalia Machado, chef exécutive du groupe L’Atelier d’Argentine, en compagnie de Martin Fernandez, chef de l’Atelier d’Argentine du Vieux-Port.

atelier argentine argentinian beef

Nous avons été accueillis avec un Zuccardi, Blanc de blanc, Cuvée Spéciale 2012, Tupungato, Valle de Uco, Mendoza, 100% Chardonnay.

En entrée nous avons dégusté des empanadas jujeñas, un classique du restaurant. Ce sont des petits pâtés de bœuf braisé, oignons frits, œuf dur et sauce tomate épicée, et des Buñuelos de espinaca, c’est-à-dire des beignets d’épinards, fromage blanc, moutarde à l’ail.


Un peu plus tard, pour nous permettre la comparaison, on nous a servi, sur une longue planche à viande, de très beaux morceaux de viande d’Argentine: Entraña (hampe), Bife de chorizo (contre-filet) et Ojo de bife (faux filet),

et des pièces de bœuf québécois: Onglet (tapas de asado) et Bavette (vacío).

En accompagnement, un vin rouge: Huarpe, Taymente Bonarda, 2013, Agrelo, Luján de Cuyo, Mendoza 100% Bonarda.

atelier argentine organic quebec beef

La réputation de la viande argentine n’est pas surfaite. Les morceaux de bœuf de race Hereford que nous avons dégustés avaient un goût de noisette, que leur donne leur élevage en liberté dans les verts pâturages de la pampa, sous l’œil vigilant des solides gauchos. Il faut dire que le bœuf Angus du Québec, qui se trouvait aussi dans nos assiettes, n’était pas en reste. À nos lecteurs qui veulent comparer ces deux viandes exceptionnelles, je leur suggère de commander la parrillada completa pour deux personnes qui grésille sur votre table, afin que vous mangiez chaud.

Nous avons terminé le repas avec un délicieux panqueque (crêpe) farci de banane et dulce de leche, accompagné de crème glacée à la vanille. On nous l’a servi avec un vin de type porto, le Zuccardi, Malamado, 2014, Maipu, Mendoza 100% Malbec.

Une très belle expérience gastronomique que je recommande à tous mes lecteurs.

Liens :

L’Atelier d’Argentine 

Deux adresses :

L’Atelier d’Argentine du Vieux Port
355, rue Marguerite d'Youville
Montréal (Québec) H2Y 2C4
Téléphone: 514 287-3362

L’Atelier d’Argentine du centre-ville
1458, rue Crescent
Montréal (Québec) H3G 2B6
Téléphone: 514 439-8383 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...