dimanche 19 novembre 2017

La Suisse avec Le canton de Genève et Neuchatel

Troisième plus important producteur, ce canton viticole reste une chasse gardée pour notre roi Chasselas appelé ici « Perlant ».

De plus, ayant le relief le moins tourmenté, il peut se vanter d’être le canton viticole à la plus forte densité. Il fut en 1988, le premier canton à introduire en Suisse un règlement régissant les appellations contrôlées. Avec ses trois régions viticoles phares que sont : « Le Mandement » (rive droite du Rhône), « Entre Arve et Rhône » et «  Entre Arve et Lac » Ce canton n’a pas fini de faire parler de lui.

  • Le climat. Avec une insolation de 2000 heures par an et la protection des montagnes voisines du Jura, Genève a des précipitations plutôt faibles et des microclimats, car les parcelles sont abritées du vent souvent glacial. De plus  les vignes de bord de lac échappent au gel de printemps ainsi que les hauts côteaux de Dardigny et de Satigny où les sols se réchauffent rapidement.
  • Le sol en général : Avec 20 à 30 % de teneur en argile le sol est en général sablonneux avec des disparités  locales graveleuse et très calcaire.
  • Cépages blancs principaux : Chasselas, Chardonnay, Riesling x Sylvaner, Pinot blanc, Aligoté, Pinot gris, Sauvignon blanc, Gewurztraminer, muscat, Kerner, Sylvaner.
  • Cépages rouges principaux : Gamay, Pinot noir, Gamaret (Gamay/Reichensteiner), cabernet Sauvignon.
  • Appellations d’origine contrôlée principales : Choully, Satigny, Peissy, Russin, Dardigny, Lully,  Bardonnex, Cologny, Jussy, Choulex, Hermance, Céligny, Collex-Bossy.


Typicité à la dégustation : Le Perlant (chasselas) offre le vrai caractère de son nom local, c’est à dire légèrement pétillant « frizante » comme disent les italiens. Il est vif et très apprécié pour les apéritifs prolongés entre amis. En rouge, le  Gamaret  ou  B 28 est une agréable surprise car charnu et gouleyant avec un fruité de gamay et  la corpulence du Reichensteiner.

Le canton de NEUCHATEL « la région des trois lacs »

Considéré comme le plus ancien, mais le plus petit des vignobles phares de Suisse,  il possède des atouts précieux que sont ses sols et des vignerons d’une rigueur hors du commun. La législation du canton de Neuchâtel a été la première de tous les cantons à imposer un rendement limité. Un autre paradis du Chasselas appelé localement NEUCHATEL. Cette région englobe les vignobles de plusieurs cantons, soit  650 ha autour du lac de Neuchâtel, 235 ha autour du lac de Bienne et 105 ha à dans le Fribourgeois d’où son nom « région des trois lacs ».

  • Le climat. Du vent en permanence et une température moyenne de 9,5 °C. Quelques 1700 heures de soleil par an et une pluviométrie moyenne 950 mm / an.
  • Le sol en général : Argilo-calcaire jurassique partout. Pierreux à l’Est et au centre. Çà et là, terre marneuse avec un sous-sol lourd d’alluvions.
  • Cépages blancs principaux : 80 % Chasselas, Pinot Gris, chardonnay, Sauvignon blanc, Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer.
  • Cépages rouges principaux : 95 % Pinot noir appelé localement « Cortaillaud », Gamaret, et Garanoir.
  • Appellations d’Origine Contrôlée. Neuchâtel  –  Lac de Bienne – Vully.
  • Spécialités Neuchâteloises : Le « CORTAILLAUD » qui est le Pinot noir issu de bourgogne, mais qui a obtenu une sélection spéciale grâce à une condition, soit une production limitée à 680g au m2. Ce qui en fait un vin de garde. L’ŒIL de PERDRIX, un rosé d’une invention locale élaboré avec 100 % de Pinot noir et qui a été adopté par d’autres cantons tel le Valais.
  • Typicité à la dégustation : Le « CORTAILLAUD » un son nez qui (pinote) superbement avec des notes olfactives de fruits rouges outrancières lorsqu’il est jeune, mais qui après 4 à 5 ans devient très structuré et d’une finesse digne de ses cousins bourguignons.



Patrick COULIBEUF
Expert & Chasseur de vins
Expertises commerciales - France & Export
 0.11.33 (0) 6 16 58 02 03
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

À propos de l' auteur

Après avoir terminé sa scolarité en Charente, plus précisément à JARNAC, au Royaume du Cognac (avec François MITTERAND comme voisin), il débute à Paris des études dentaires tout en assumant durant les vacances scolaires des activités de guide accompagnateur international qui lui ont donné la chance de parcourir le monde. Lire la suite...