mercredi 22 novembre 2017

Savourez les vins de Washington par Olivier de Maisonneuve

Je ne peux m’empêcher de penser à l’univers de Twillight quand je pense aux vins de l’état de Washington. Souvent en ouvrant une bouteille de cette région, il y a une richesse aromatique, et une sensualité latente qui s’en dégage : Comme la peau d’Edward frappée par un rayon de soleil, la robe cristalline de ces vins fait miroiter la lumière de manière presqu’hypnotique! Irrésistiblement, on ne peut que succomber et offrir notre gorge à ces gouttes séduisantes

Certains vins vous proposeront le romantisme de Bella, renfermés à prime abord mais couvant une passion qui ne demande qu’un peu de patience pour se révéler. D’autres offrent le mystère mais aussi la droiture d’Edward. Finalement, certains ont la jeune fougue et le côté animal de Jacob! Mais contrairement aux films, plusieurs de ces vins s’améliorent avec le temps…

Pourtant, si vous avez la chance d’aller visiter les 11 AVA qui constituent la région vinicole de Washington, vous resterez sidérés de voir à quel point le décor est différent! C’est un paysage de far-West qui vous attend plutôt. Et avec près de 300 jours de soleil par an, les pauvres vampires ne feraient pas long feu! Une route méandre au travers des collines doucement érodées par le vent, et le fleuve Columbia coule entre des canyons ocres. Ce décor semi désertique est une continuation de la vallée de l’Okanagan.

Ici, la vigne doit se battre contre une tradition fruitière pour l’eau. Mais, quand on constate l’évolution rapide de la taille et de l’organisation du secteur viticole, on peut espérer que sa richesse potentielle est bien comprise pour les autorités et qu’elle sera défendue. Encore relativement jeune, l’industrie viticole commence à récolter le fruit de ses expérimentations avec les différents cépages. On saisit et met de plus en plus en valeur la notion de terroir.

columbia riveroregon

Rivieria Colombia


Un autre atout précieux de la région est le grand écart thermique entre le jour et la nuit qui permet une super maturité et aussi une très belle expression du cépage. Mais peut-être que sa plus belle richesse tient au fait que de par la nature de ses sols, la région est épargnée par le phylloxéra et est plantée en grande partie de vignes franches de pied! Est-ce que ça fait une différence au point de vue gustatif? Ils ne sont pas les seuls à le croire en tout cas, car j’ai pu le constater moi-même l’an dernier lors d’une dégustation avec Jean Sébastien Marionnet, qui a lui aussi, dans son domaine de la Loire, des vignes non greffées. Il m’avait fait comparer le vin issu de ces vignes avec celui du même cépage sur vignes greffées. C’était plutôt concluant!

washington state 008

Au-delà du vin, il y a aussi les artisans qu’il est fascinant de rencontrer. Qu’ils fassent partie de la grande famille du Château Ste-Michelle, qui regroupe près de la moitié des acteurs du milieu, ou au contraire qu’ils soient à la tête d’une micro entreprise comme  Efesté, ce sera leur conviction et leur passion pour les produits qu’ils vous proposent, qui vous impressionneront.

 Si votre cœur balance entre les cépages de Bordeaux, du Rhône ou de l’Italie, ou si vous craquez pour le riesling, alors vous devez découvrir comment ils s’expriment dans ce pittoresque coin de pays. Allez, admirez les dans votre verre, respirez bien ces parfums …toute résistance est futile : vous tomberez sous leur charme.


Quelques coups de cœur lors du dernier salon des vins de Washington, à Montréal.

Difficile de résister à la gentillesse d’Anne-Marie Liégeois, Champenoise d’origine, qui présentait les vins biodynamiques de la maison Hedges, située dans l’ava Red Mountain. J’ai un faible pour le CMS blanc, assez gras et plutôt long en bouche, et pour le très bordelais rouge Red Mountain 2008.

Issue de vignes dans les AVA Wahluke Slope et Horse Heaven Hills, la syrah 2008 élaborée par Shannon Jones chez Hestia, est aussi tendre que savoureuse et délicieusement fruitée. Élevée 22 mois en barrique française, et non filtrée, c’est du travail d’artisan.

La fort charmante Alexandra Lafontaine, présentait quelques maisons du groupe Château Ste-Michelle. J’ai redécouvert leurs rieslings, notamment le Eroica 2010, vif et long à la fois, et j’ai bien aimé le H3 2009, un pinot gris aromatique et frais de Columbia Crest.

Parlant de blancs, j’ai apprécié le gewurztraminer 2010 de Covey Run, généreux, frais et floral, de même que le très beau riesling 2010 de Pomum Cellars (qui se cherchait un agent), ainsi que le Slice of Pape 2008, de Tranche Cellars, une savoureuse roussanne au nez fin, élevée 2 ans en bouteille.

Parmi les rouges, la gamme de Andrew Will était impressionnante! Une mention aussi au cabernet sauvignon 2008 qui se boit tout seul, de Gordon Brothers, et à la généreuse syrah réserve Cougar 2007, de Powers Winery. Ah oui, et au The Creator 2009, du roi du marketing, le particulier Charles Smith!

Plusieurs autres vins m’ont agréablement surpris mais faute de place, je vous laisse au plaisir de la découverte par vous-même. C’est aussi une superbe route des vins qui vous attend là-bas. Et c’est tellement glamour de pouvoir dire dans une conversation : Mardi dernier?...ah oui, je soupais au Saffron, à Walla Walla; un régal,ma chère! Si l’an dernier les exportations ont augmenté de 29%, au Québec seulement, c’est peut-être qu’un lien  affectif se tisse entre nous? Bonne dégustation!

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.