lundi 20 novembre 2017

Rencontre avec Armin Grassa,du Château du Tariquet

Il y a des moments parfois,dans la vie, où les astres s'enlignent et vous offrent un camaïeu de plaisirs. Ce fut le cas mardi, lorsque l'agence Elixirs nous convia à rencontrer Armin Grassa, à l'Europea, afin de déguster certains de ses produits, reflets des terroirs de la Gascogne.

olivier detariquet


Le tout commença à la bonne franquette,en faisant connaissance,avec à la main, un verre de Floc de Gascogne,servi très frais mais sans glaçon. C'est un délicieux apéro,aromatique au nez mais plutôt aérien en bouche. J'aime bien son mélange de notes de pêche et d'acacia. C'était parfait pour apprendre la surprenante et colorée histoire de la famille Grassa.

Nous avons pris place à table, où nous avons pu apprécier un ballet de saveurs et de textures qui m'a fait penser à Casse-Noisettes, avec ses tableaux de danses du monde. Tout d'abord le Classic 2014, un vin pour se faire plaisir en toute simplicité. Que ce soit en lisant son roman dans le jardin, pour un 5@7 entre amis, pour accompagner des huîtres fraîches ou des sushis, il offre un délicieux assemblages de quatre cépages qui ne vous ruinera pas. Offert à 12.95

Un autre plaisir bien dosé vous attend dans un verre de sauvignon blanc 2014. Il offre des notes franches mais pas entêtantes de fruits du verger et de fines notes florales. Sa bouche d'agrumes surprend avec un certain gras.Frais mais pas vif, le vin a un bel équilibre. Sa légère note de sel de céleri  en finale, le rend savoureux et facile à marier. Un bon prix, à 14.95

Petit saut dans l'exotisme avec Dernières Grives 2012, un vin à base de petit manseng,dans la lignée des vendanges tardives, offrant rondeur et fraîcheur, avec de délicieuses notes de coing et de fumée légère. Une belle bouche fruitée et persistante vient nous ravir. Offert en IP à 34.50

Puis,redécouverte d'un vin qui me plait beaucoup : le Côté , offert dans le millésime 2013. Issu d'une bévue lors d'une récolte hâtive, il a donné un assemblage savoureux et original de sauvignon blanc et de chardonnay. Le nez est fort charmeur d'abord de sauvignon blanc,puis il révèle des notes de pêches fraîches. La bouche est souple et croquante à la fois. Un super accord vous attend avec des coquilles St-Jacques, ou une salade de gésiers. On a pas mal de plaisir pour 18.95

On se resucre le bec cette fois avec Les Premières Grives 2014, un vin moelleux à base de gros manseng. Exotique et gourmand sont deux qualificatifs bien choisis pour le décrire. Le nez de pelure de pomme et de petites fleurs est charmeur.La bouche est assez grasse, avec une jolie amertume en rétro, puis on se retrouve avec une appétissante finale sur les pommes. Belle découverte à 19.95

Pour revenir sur terre, mais en gardant les yeux pétillants, un verre de Bas-Armagnac VSOP nous est proposé. Le nez d'orange sanguine, de raisin de Corinthe et de fleurs, m'a fait sourire. La bouche sur la fraîcheur et avec des notes fruitées assez intenses m'a bien plu. Attention, c'est quand même assez fort en alcool,et ca ne se cale vraiment pas. Ca teintera joliment vos joues de rose et vous rendra irrésistible en fin de soirée. Pas mal pour 51.50,non?

Pour résumer cette soirée festive, un des convives mentionna avec justesse, que malgré des prix modérés, ces vins s'harmonisaient fort bien avec le raffinement des plats réalisés dans la prestigieuse cuisine de l'Européa. Ils ne faisaient vraiment pas figure de parents pauvres. Bravo,et chapeau pour le savoir-faire de l'équipe du Château du Tariquet. Allez les visiter au www.tariquet.com.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.