mardi 21 novembre 2017
La cuisine et le tourisme!

La cuisine et le tourisme!

Écrire une chronique sur la cuisine ???
Es-tu bien certain, cher Samy, de vouloir mettre en ligne la 33 millionième recette qui n’épatera personne ou qui finira dans un fichier, classée dans la rubrique « au cas où je manquerais d’idée »…

Je suis une amoureuse de la cuisine, une curieuse insatiable et je n’ai qu’une seule envie… celle de partager ces merveilleuses rencontres de couleurs, de senteurs et de saveurs que l’on fait lorsqu’on voyage, ces petites sensations simples qui rendent la vie magique et qui font des cuisiniers des piliers de la société. Tu crois que je suis d’un autre temps, qu’aujourd’hui la cuisine est un job de fous qui se tuent à la tâche et que personne ne veut plus faire ??? Non, je suis de demain, comme tous ceux qui savent que nous devons retrouver la sagesse d’une alimentation saine, les tables heureuses et actives où les valeurs se consolident. En famille ou au travail, le repas garde la même fonction, celle de partager. Partager la nourriture, partager le temps du repas, partager les idées, le travail, les soucis, les folies… partager la vie.

On ne partage pas tous au même niveau me diras-tu ! Vrai et faux mon cher Samy ! Parce que, si les moyens financiers sont différents, la valeur nutritive des aliments ne change pas avec l’argent, celui ou celle qui transforme les aliments pour en faire un repas est toujours indispensable, et les gestes pour mettre la nourriture à la bouche, la mastiquer et la digérer mettent tous les humains sur le même pied d’égalité… quand nous mangeons, nous faisons tous la même chose : mettre du carburant dans notre corps ! Pauvres sociétés riches qui ont oublié les besoins du corps humain… il nous faut réapprendre la saine alimentation et les bonnes quantités.

Tu vois, l’avenir de la cuisine je le sens ici, dans cette nouvelle croisade pour le respect de notre corps, pour le développement de nos capacités et la santé de notre moral.

Et les cuisiniers dans tout ça ? … des piliers de la société comme je me plais à le dire. La mère et le père de famille, cuisiniers de tous les jours, cuisiniers de l’équilibre des Hommes de demain, … les grand parents cuisiniers de la mémoire et des traditions qui se perpétuent, cuisiniers des petits bonheurs complices et rassurants, … les brigades de cuisine des hôpitaux, des écoles, des maisons de retraite ou des institutions d’accueil, cuisiniers des instants de paix et de ressourcement… les chefs, petits et grands, cuisiniers du plaisir, fournisseurs de joie de vivre et de mise en confiance, éducateurs de saveurs, ouvreurs de portes sur les cultures du monde… la liste est longue et les rôles sont interchangeables. Cuisiner est un acte social pas banal, si riche et pourtant si simple !

Dites moi ce que vous en pensez… histoire de partager !

Les prochaines fois, j’ai envie de vous dire pourquoi je trouve que la cuisine est un jeu d’enfant et une affaire de peinture et de voyage… à bientôt, bonne cuisine !

Michèle Herblin
Petite Terrasse de Provence ®
Traiteur – Chef à domicile
514-570 3682

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À propos de l' auteur

Présidente de HERBLIN CONSULTING inc., société de conseil spécialisée en montage et management de projets. Propriétaire du concept et de la marque Petite Terrasse de Provence, maître franchiseur. Le traiteur par Michèle Herblin, exploitation de la marque Petite Terrasse de Provence. Chef propriétaire du restaurant Petite Terrasse Provence à Montréal depuis décembre 2003 à aujourd’hui. Lire la suite...