Imprimer cette page

Nouvelle tendance culinaire, nouvelle attitude

Le mouvement vers la simplicité et le naturel s’est largement répandu depuis le retour des honneurs faits à la cuisine de terroir, les petites herbes et les algues de toutes espèces, les baies, les champignons et autres racines oubliées et retrouvées…

La traçabilité a ouvert la route (je me souviens du formidable travail du distributeur Carrefour en France auquel j’ai activement participé dans les années 80, plus de 30 ans déjà!) et, sans atteindre toutefois des changements radicaux dans l’alimentation de la famille-tout-le-monde, au moins la prise de conscience du « manger sain » et du contrôle de la qualité de nos aliments est-elle entrée dans nos têtes.

La gastronomie a vécu son lot de va et vient, de cuisine conformiste en ateliers d’avant-garde, de découvertes chimiques utiles en exagération tout-moléculaire, d’approvisionnement raisonné en label bio trop souvent usurpé… et dans tout ça, les chefs se débrouillent pour surfer sur la vague, faisant le grand écart pour allier plaisir gustatif et alimentation saine, redoublant de créativité pour rester dans le budget et communiquant au mieux de leurs compétences pour rester présents dans la tête de consommateurs de plus en plus sollicités.

Le bon sens est-il simplement en train de nous revenir? Les préoccupations vitales de santé des humains et de non-épuisement de notre terre nourricière sont-elle en train de reprendre le dessus?

Comme Joël Robuchon (je ne résiste pas à partager l’article du Figaro) sommes-nous prêts à « recommencer à zéro »?


Qu’en pensez-vous ?

Vos commentaires nous aideront à progresser collectivement ! C’est une affaire à suivre…

Michèle Herblin
Traiteur Chef à domicile
Chroniqueur Potaufeu le magazine des chefs du Québec
Samyrabbat.com
Médias associés
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

À propos de l' auteur

Présidente de HERBLIN CONSULTING inc., société de conseil spécialisée en montage et management de projets. Propriétaire du concept et de la marque Petite Terrasse de Provence, maître franchiseur. Le traiteur par Michèle Herblin, exploitation de la marque Petite Terrasse de Provence. Chef propriétaire du restaurant Petite Terrasse Provence à Montréal depuis décembre 2003 à aujourd’hui. Lire la suite...