dimanche 22 avril 2018
Chroniques de Mady Létourneau
Mady Létourneau

Mady Létourneau

Mady Létourneau, numérologie initiatique. J’exerce cette science depuis 1987. J’ai suivi de nombreux ateliers sur des sujets multidisciplinaires pour lesquels j’ai reçu des diplômes, dont un en science numérologique et un en cristal numérologique. Je fus conférencière lors de nombreux congrès, entre autres à l’Association québécoise de la maitrise de l’énergie (AQME) de 1987 à 1989. Lire la suite...

vendredi, 07 avril 2017 06:42

École initiatique

Que va-t-on chercher dans une École initiatique?... Dans le passé, celui qui voulait être admis dans une telle École était soumis à certains examens qui devaient révéler ses qualités mentales et psychiques. Par exemple, on l’enfermait dans une pièce après avoir mis devant lui une figure géométrique (cercle, carré, triangle...). Et il devait l’interpréter!!!!!!!

On le laissait là avec un peu d’eau et de nourriture et quelques jours après, on lui demandait d’exposer le résultat de ses méditations, et selon la manière dont il arrivait à interpréter la figure, on l’acceptait ou non dans l’École!!!!!!

Maintenant, les Écoles initiatiques sont ouvertes à tous??

Ce qui est une bonne chose, car chacun, à son niveau, peut, s’il est sincère, trouver au moins une vérité qui lui permettra de progresser, mais ceux qui sont poussés par la vanité, la cupidité, la sensualité, le goût du pouvoir, cherchent autre chose que leur perfectionnement... courent psychiquement les plus grands dangers.

En toute sincérité,

Mady Létourneau, numérologue initiatique

mady signature 

samedi, 25 mars 2017 11:00

Sensibilité & Sensiblerie

Plus un être devient sensible, plus il s’expose à souffrir de tout ce qu’il voit et entend autour de lui. Mais faut-il devenir insensible pour ne pas souffrir?

Non?

Avec  un raisonnement pareil, on deviendrait rapidement aussi dur qu’une pierre. Il ne faut pas avoir peur de souffrir, et c’est même là un domaine où la souffrance ne doit pas tellement être prise en considération.

Il est préférable d’augmenter les degrés de sa sensibilité, même si on doit passer par des souffrances,  parce que c’est le degré de sensibilité qui détermine la grandeur l’élévation de l’être humain. Il faut seulement éviter de confondre sensibilité et sensiblerie.

D’après  la science initiatique, être sensible, c’est être capable de s’ouvrir  de plus en plus à la splendeur et aux richesses du ciel, de capter les merveilles du monde au point de ne plus tellement sentir la stupidité, la vulgarité et la méchanceté des humains.

Les Grands Maîtres et au-dessus d’eux, les Anges, les Archanges, ne souffrent pas de la laideur : ils ne la voient plus. Ils ne voient que la beauté et ils sont sans cesse dans la JOIE.

En toute sincérité,

Mady Létourneau, numérologue initiatique

mady signature 

dimanche, 19 octobre 2008 18:50

L'intuition

Le cœur et l'intellect sont utiles, ils sont nécessaires, mais ils sont insuffisants pour avoir la véritable intelligence de la vie, il faut développer une troisième faculté, «l'intuition», qui est en même temps  une compréhension et une sensation. Mais attention, il ne faut pas confondre l’intuition et la clairvoyance….

L’intuition est supérieure à la clairvoyance, la clairvoyance est une faculté qui nous permet seulement de voir le côté objectif du plan astral et du plan mental ; vous pouvez être clairvoyant et ne rien comprendre à ce que vous voyez, tandis qu’avec l’intuition, vous pouvez ne rien voir, mais vous comprenez les choses comme si vous les voyez cent fois mieux, car vous les vivez..

signaturemady
Mady
Numérologie Initiatique

vendredi, 28 novembre 2008 14:06

La religion comme éducation

Qu'est-il devenu du véritable but de la religion? Aujourd’hui, on fait la guerre au nom de la religion.

Des gens se font tuer au nom de la religion; le génocide est permis en son nom, sans parler de tous les scandales sexuels récents à l'intérieur même de l'église.

À mon avis, il semble que la religion soit devenue une grosse affaire de pouvoir. Chaque religion a ses croyances et sa façon de les mettre en pratique. Puis, à l'intérieur de cette religion, les gens doivent suivre celui qui prétend (détenir) la vérité.

Dans certaines religions, si on va à l'encontre du (grand) chef et de ses idées ou croyances, alors on s'aperçoit que sa vie peut être en danger.

Ailleurs, on constate aussi que certains prédicateurs demandent à leurs adeptes des millions de dollars, tout cela pour Dieu, en leur disant qu'ils seront sauvés s'ils partagent leur abondance, alors qu’en fait, une grande partie de ces millions va directement dans leurs poches.

Dieu constitue pour certains une bonne affaire commerciale, pour d'autres un prétexte à l'abus, et pour d'autres encore une occasion de fabriquer des bombes et de justifier l'assassinat de leurs propres citoyens et de quiconque leur faire obstacle, parce qu'on leur a dit que douze vierges les attendaient de l'autre coté!

J’ai peut-être l’air de porter un jugement, mais de mon point de vue, la religion a perdu toute crédibilité.je me suis toujours demandé ce qui s'était passé....Est-ce qu’il y a déjà une(vraie) religion dont le but est d’enseigner et de mettre en pratique certaines idées telles que la tolérance, l’égalité, l’unité, la compassion, la maîtrise et le service?
Existe-t-elle aujourdhui? Ou donc s'est produit le dérapage?
Encore une fois, il appartient à chacun, selon son discernement, de distinguer entre la vraie et la fausse spiritualité.
Adhérer aux idées qui sont équilibrées dans l'amour.Méfiez-vous de ceux qui disent que leur conception du Divin est la seule qui soit valable et qu'il n'y a qu'une voie possible conduisant l’illumination.

Éloignez-vous de ceux qui vous fournissent une liste de (règles divines).Ce sont là les attributs des hommes de pouvoir et non de l'amour divin Le Divin n'est pas un force contrôlante.Il est une force libératrice.

Rechercher L'amour(le Divin est dans chacun de nous) méditez, soyez en harmonie, remerciez la planète de vous protéger!!!!!!!!!!!

En toute sincérité Mady numérologue initiatique
signaturemady
Mady Létourneau

mercredi, 10 mars 2010 19:11

Pensées et sentiments

Chacun en mangeant, prend soin de ne pas avaler n’importe quoi !

Eh bien ! Autant vous êtes attentif à la qualité des aliments, autant vous devez être attentif à la qualité des pensées et des sentiments que vous laissez entrer en vous.

Aux frontières de tous les pays se tiennent des douaniers qui vérifient ce qui entre et sort. Auriez-vous placé, vous aussi, des douaniers à la frontière de votre pays intérieure pour veiller à ce que rien de dangereux et de nocif ne puisse passer ?

Eh non !
Alors il entre n’importe quoi venant de n’importe où et vous êtes empoisonné. Mettez des douanier, et à chaque pensée, à chaque sentiment qui vient, dites tout de suite : «Attends un peu, toi, d’où viens-tu ? Que m’apportes-tu si je t’accepte ?»

C’est ainsi que vous devez prévoir les conséquences des pensées et des sentiments qui viennent vous visiter, et n’accepter que ceux qui vous renforcent «spirituellement.»

En toute sincérité

signaturemady
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Numérologue initiatique

mardi, 27 avril 2010 11:38

Salut à ma grande soeur Françoise

Salut à ma grande soeur Françoise, (Françoise Kayler)
Un message à cette Grande Dame de la gastronomie
Marraine des Cuisiniers, critique culinaire exemplaire, recherchiste auprès des producteurs du terroir.

Mission accomplie!!!!!!!

La planète te reconnait comme une ambassadrice!!!!!!!!!
Le soutien que tu m'as procuré dans l'organisation de mes 15 Gala CHARTON-HOBBS et qui ont décoré 15 chefs de l'Étoile de la gastronomie ainsi que ton courage,ta ténacité et ton professionnalisme demeureront gravés au plus profond de mon coeur.

Je te demande la haut de nous transcender un monde de lumière,pour cette famille dans laquelle tu as tant donné sans compter et dans le respect de notre devise: toujours plus haut toujours plus loin toujours plus fort.
 
ps:Puisse un jour que les femmes/ Ne doutent plus de leur pouvoir/ Et osent l'agrandir/ Jusqu'aux rires des Étoiles.

Avec tout mon amour.
Mady Létourneau (votre petite marchande de vin )

Cher amis… Bonsoir,

Je suis très heureuse d’être ici ce soir, avec vous, pour célébrer les 60 ans de la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec. Je suis touchée que vous m’ayez choisie comme présidente d’honneur de ce gala.

Mais pourquoi moi, me suis-je demandée ? Il est vrai que j’ai toujours admiré et respecté profondément tous ces hommes et ces femmes qui travaillent dans les métiers de bouche.  Issue d’une famille de onze enfants et ayant été élevée sur une ferme durant le temps de la guerre, alors que nous avions besoin de coupons pour acheter du beurre et du sucre, je suis d’autant plus admirative de la créativité et de l’évolution de la cuisine au Québec.  

 Nous n’avons jamais cessé d’évoluer. Notre belle évolution nous la devons à la passion, à la créativité, mais aussi beaucoup à l’esprit de coopération. Je vous côtoie depuis 27 ans. Je suis entrée dans vos cuisines. Je vous ai vus à l’œuvre. J’ai vu l’importance de la coopération dans une brigade.  Vous m’avez inspirée.

Lorsque je suis arrivée dans le métier, mon but était de réunir le monde du vin et de la cuisine. C’est avec ce désir que sont nés les galas Charton-Hobbs.  Je souhaitais que les chefs aient de vraies rencontres avec les professionnels du vin et que naisse entre eux un véritable échange.   Un échange et… une harmonie… par l’accord mets-vins qui n’existait pas encore. J’ai ainsi créé les cours pour les chefs sur les vins à l’ITHQ, apportant ma modeste contribution dans ce vaste univers du goût. Aujourd’hui, le public manifeste un intérêt réel pour la bonne cuisine et le bon vin. Nous avons de quoi nous réjouir.

Nous avons aussi de quoi nous réjouir quand nous regardons l’évolution dans les produits, et la passion chez tous ces producteurs qui mettent en valeur les produits de notre Mère-Terre. Ceux-ci accompagnent les chefs et les inspirent à créer la cuisine que nous avons. De l’autre côté, il faut saluer les chefs inventifs qui se dédient à la mise en valeur de ces produits.

Je me réjouis enfin de la relève bien vivante et de la plus grande présence des femmes à tous les niveaux dans l’univers de la gastronomie et de la bonne cuisine… Ces jeunes femmes et jeunes hommes qui sortent de nos écoles feront avancer le métier et créeront la cuisine de demain. Il faut les encourager et les soutenir.

En terminant, levons notre verre, célébrons ensemble, tout en ayant une pensée pour ceux qui n’ont pas pu être avec nous ce soir, mais aussi pour tous les disparus du métier qui ont, chacun, posé une pierre à l’édifice au cours de ces 60 ans. Je lève enfin mon verre à cette grande dame, Mme Françoise Kayler, qui nous a quittés il y a 3 ans, et qui a immensément contribué à promouvoir la gastronomie.  Bonne fête à tous !

signaturemady
 

lundi, 08 juillet 2013 11:55

Une reflexion sur le thème de la santé

RÉFLEXION
Santé

Les maladies sont le signe que l’anarchie et le désordre
règnent dans l ‘organisme humain, que la lumière et l’intelligence n’ont pas encore pénétré dans chaque cellule de chaque organe.

Et c’est l’homme lui-même qui, par son ignorance, a permis à ce désordre de s’installer. Il faut donc qu’apparaisse dans son cerveau une lumière, une intelligence qui arrive à convaincre toutes les cellules des organes que, pour devenir vraiment puissantes et riches, il est nécessaire qu’elles s’entendent et qu’elles s’unissent.

Lorsque dans l’intérêt de cet immense royaume auquel elles appartiennent, les cellules arriveront à s’harmoniser, à vibrer à l’unisson, tous les organes obéiront sagement et intelligemment, ils travailleront ensemble avec amour, et ce sera l’abondance et le bonheur pour tout ce royaume.

En toute sincérité,

Mady
Ps : Chère structure cellulaire crée en moi une santé parfaite à laquelle j’ai droit.

Élève tes vibrations et reflète le Divin en moi!
 
Mady Létourneau
Numérologue initiatique
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 

Dans le cadre de la 16e édition du «Gala Mady Létourneau- Étoiles de la Gastronomie», voici en primeur le discours de Bernard Ragueneau, président d'honneur, de cette prestigieuse soirée, ainsi que celui de Mady Létourneau.

 Chers collègues,

Je voudrais dire « Mesdames et Messieurs » mais dans les circonstances, je préfère « Chers collègues ». Non seulement c’est plus à propos, mais c’est aussi plus familial.
 
Je connais Mady depuis 40 ans et pour moi, d’être invité comme président d’honneur de cet événement, qu’elle a tant à coeur, c’est un compliment, tout autant, que d’être entouré de tous ces chefs qui y seront présents.
 
Ce métier n’est pas seulement une mission, c’est aussi une vocation et plus encore, une extension de votre système nerveux car c’est une profession qui met vos nerfs à l’épreuve.
 
À travers mes 45 ans de restauration, je me disais à chaque fois que je vivais une expérience désagréable : « Là, j’ai tout vu ! » et, comme disait JEAN GABIN : « Maintenant je sais, je sais que je ne saurai jamais ».
 
On ne peut pas être et avoir été, il faut commencer quelque part et ce sont les feux dans la cuisine, les inondations, les pannes d’électricité, les grèves, les fournisseurs qui ne livrent plus, les actionnaires, les landlords, les banquiers, le gouvernement et le personnel imprédictible qui nous rendent plus fort. Pour ma part, quand tout allait bien, je me disais : « D’où va venir la prochaine brique ? ».

La conclusion que j’en tire, c’est que votre métier est le plus facile à mal faire et le plus difficile à bien faire. Vous, les chefs de cuisine, vous revenez de loin. D’un travail qui n’avait aucune considération, vous êtes devenus les phénix bien mérités. Comme disait mon père : « Si ça va pas bien à l’école, tu pourras toujours être cuisinier ».  Je l’ai pris au mot et j’ai fait l’école hôtelière de Paris.  Nos parents pensaient que c’était un emploi temporaire et moi comme vous, nous en avons fait une carrière. Diriger une brigade, c’est de l’intelligence habillée en veste blanche. Il n’est pas seulement capable de remplacer n’importe qui sur la ligne, il est un psychologue, je n’ai pas dit un psychopathe ; il peut deviner, prévenir et prévoir la faiblesse humaine et en tirer partie.

Ma grand-mère disait en se couchant : « Mission accomplie ! Personne n’a eu froid, personne n’a eu faim ». Un chef de cuisine dit tous les soirs : « Mission accomplie ! Tout le monde a eu chaud en cuisine mais les clients sont partis satisfaits ».

J’espère vous voir en très grand nombre le 29 octobre prochain.

Bernard Ragueneau
Président d’honneur


 

Un mot de
votre petite
marchande
de vin


Chères étoiles de la gastronomie,

Pour faire suite à cette belle introduction de notre ami Bernard, je désire, en guise de complément, vous laisser ce petit mot.

Tout d’abord, je tiens à vous souligner que je souhaite que cette 16e édition du gala Mady Létourneau, se déroule plus que jamais sous le signe de la fraternité et de la solidarité. La chanson thème de cette année « Maintenant je sais », de Jean Gabin, souligne en effet notre grande expertise ainsi que notre passion pour nos différents métiers. C’est pourquoi nous avons décidé, avec les membres du comité, que les étoiles de cette année remercieraient tous les éléments de la chaine, tant au point de vue du service, de la cuisine ou de l’administration. Ces étoiles seront décernées selon les coups de cœur de votre Petite Marchande de vin.

 Au cours de cette soirée, certains chanceux se verront remettre, suite à un tirage au sort, un magnifique prix de présence. À savoir, pour les chefs un voyage pour deux, offert par Mme Francine Martin, présidente de Voyages Régence, chez Albert Bichot en Bourgogne (Beaune). Inclura deux nuitées et une visite de leurs Domaines. Pour les convives, une batterie de 10 morceaux de All Clad d’une valeur de 850 $ sera offerte par Olivier Merotto, directeur des ventes de Després-Laporte.

Nous vous attendons donc en grand nombre pour festoyer et boire à la coupe du bonheur.

Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus grand, toujours plus fort.

Bien à vous,

 signaturemady

Votre petite marchande de vin

lundi, 23 décembre 2013 10:26

La Fête de Noel selon Mady Létourneau

La Fête de Noël
25 décembre 2013

Étoile de Noel « symbole de l’homme parfait »
Amour Bonté Justice Vérité Sagesse
mady champagne