jeudi 23 novembre 2017
Vinexpo va lancer un salon biennal à Paris

Vinexpo va lancer un salon biennal à Paris

Vinexpo, l'un des plus grands salons internationaux de vins et spiritueux se tenant tous les deux ans, va lancer un salon à Paris, en alternance avec l'édition de Bordeaux, dans une stratégie de « reconquête » après une certaine « stagnation » observée du salon bordelais.

La Chambre de commerce et d'Industrie de Bordeaux, actionnaire majoritaire de Vinexpo, a annoncé mardi la tenue d'un Vinexpo Paris les années paires, le premier du 13 au 15 janvier 2020 à la Porte de Versailles. Le prochain Vinexpo Bordeaux, « qui reste le navire amiral », est prévu les années impaires, du 13 au 16 mai 2019.

Lancé en 1981 et devenu rapidement un rendez-vous d'affaires incontournable des vins et spiritueux, Vinexpo a accueilli en 2017 quelque 2.300 exposants, 40.000 visiteurs, un succès certain étant donné le contexte sécuritaire, mais une baisse de fréquentation d'environ 11 % par rapport à 2015. Et même s'il reste une « référence » et une entité en « pleine santé » (16 millions d'euros de chiffre d'affaires cette année), Vinexpo n'est plus nécessairement le « passage obligé » qu'il pouvait être il y a quelques années, concurrencé entre autres par le ProWein de Düsseldorf (Allemagne), notamment auprès des visiteurs d'Europe du Nord, ont estimé le président de la CCI Patrick Séguin, et le directeur général de Vinexpo Guillaume Déglise.

Le lancement de Vinexpo Paris fait suite à un audit externe sur l'aura du salon et le ressenti des exposants, visiteurs, opérateurs du monde du vin et acteurs locaux. Vinexpo Paris permettra à la « marque Vinexpo d'être présente chaque année en France, en Europe », un besoin souligné par l'audit, et le positionnement en janvier en fera le premier grand rendez-vous commercial de l'année, a estimé Patrick Seguin. Les organisateurs espèrent en outre bénéficier auprès d'exposants potentiels d'un « effet neutralité » lié à Paris, par rapport à un salon parfois perçu comme estampillé Bordeaux, vignoble concurrent.

Source: Agrisalon.com du 31 octobre 2017

À propos de l' auteur

Âgé de 45 ans, ingénieur agricole, diplômé de l’IHEDREA (Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole en 1995), j’ai poursuivi mes études par un master de Gestion, Droit et Marketing du secteur Vitivinicole et des Eaux de Vie dépendant l’Université de Paris 10 Nanterre et de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin - 1997). Lire la suite...