lundi 20 novembre 2017

Le Comptoir de Bruxelles

Je n’ai jamais été un amateur de liqueur alcoolisée dans les chocolats, jusqu’au jour où j’ai croisé le chemin de Jean et Julien Wulleman du Comptoir de Bruxelles.


Cette rencontre a eu lieu lors de la 28ème édition du Guide Debeur 2013, et ils faisaient partie des exposants qui nous proposaient leurs produits.

Lorsque je vis ces beaux chocolats tous reluisants et bien alignés dans la vitrine, Jean m’accosta avec ses gants blanc et habillé comme un Lord en me disant : «Goûtez nos chocolats à la liqueur!» Non merci répliquais-je!!! Ce Lord insista et pour lui faire plaisir de s’être déplacer aussi loin que Vaudreuil, je pris un chocolat et hop sans même le humer, ni le mirer, je le mis dans ma bouche.

Au moment de le croquer, et que toutes les nuances de ce petit chocolat entremêlé de liqueur de je ne sais plus quelle saveur se mélangèrent dans ma bouche, mon regard croisa celui de Jean Wulleman qui avait un large sourire sur son visage et je sus ce jour-là que j’étais conquis à ces variétés de chocolats.

Comme vous pouvez l’imaginer je me suis mis à goûter plusieurs variétés et je lui fis la promesse de passer le voir à Vaudreuil.

Deux ans plus tard, je pris un rendez-vous avec lui, car j’en rêvais la nuit de ne pas encore avoir été le voir sur place.

samy bru route  
bru edifice

 

 

Le vendredi 24 octobre à 11h00 du matin mon rendez-vous fût pris avec Jean Wulleman. En prenant la 20 Ouest, j’ai traversé à l’ouest de l’île de Montréal le pont Tashereau pour me rendre à Vaudreuil-Dorion. Dans mon esprit, je pensais que cette ville était très loin et j’ai même passé devant l’édifice en me disant : «tiens il y a un Comptoir de Bruxelles ici aussi!!!» jusqu’à que je réalise que c’était bien l’endroit où je devais me rendre.

 

samy bru google 
Tenez en faisant une capture d’écran du GPS, en quittant l’aéroport Pierre Eliot Trudeau de Dorval en direction du Comptoir de Bruxelles.


Pour connaître l’histoire de cette belle aventure qui a amené Jean Wulleman et sa famille à Vaudreuil, suivez ce lien.

Jean ne fait affaire qu’avec les meilleurs fournisseurs autant dans l’équipement que dans les condiments.

Un immense choix des thés Kusmi avec toute la gamme des 45 variétés et sûrement aussi celle la perle rare Tsarevna qui est un thé noir dont 500 boîtes seulement ont été livré au Canada.

samy bru jean  
samy bru magasin

 

Il y a un également un large choix de cafés et des machines Suisse Jura. J’ai demandé à visiter les cuisines et règlement oblige j’ai dû enfiler un sarrau, les gants et le filet sur la tête pour avoir accès au cœur de l’établissement qui ne sert que du frais à chaque jour.

 

 

Jean est un expert torréfacteur qui cuit son café aux bruits des graines de café!...Faut le faire.



Nous avons passé trois heures ensemble à échanger, parler et discuter. J’ai aimé les cafés dégustés et celui qui m’a le plus marqué est l’Ethiopien Sidamo.

Advenant que vous ayez un logo à faire imprimer sur ces délicieux chocolats, il faut savoir que le minimum est de 8000 chocolats soient 125 feuilles de 64 unités à produire, et elles sont livrées par lot de 200 chocolats.

Je me suis régalé avec le sandwich de saumon sauce Gravlax, la tartelette au citron, et l’éclair au chocolat.

Croyez-le ou non, mais le lendemain je suis retourné pour me procurer une douzaine de pâtisseries pour ma conjointe, afin de les lui faire essayer (Du moins c’est l’excuse que je me suis donné pour me régaler une fois de plus en toute impunité!)

Les chocolats, les pâtisseries, le menu du menu tout est impeccable et surtout de grande qualité.

Nous avons de la chance d’avoir un Jean Wulleman, un Christian Faure MOF, un Jérôme Ferrer qui choisissent Montréal pour s’installer et qui nous font profiter de leur investissement financier et de leur expertise.

samy comptoir google
Le Comptoir de Bruxelles
333 boulevard Harwood
Vaudreuil-Dorion, Qc
J7V 1Y6


Le Comptoir de Bruxelles va avoir pratiquement le même impact médiatique que la Maison Christian Faure et que du Groupe Jérôme Ferrer, basé sur la qualité des ingrédients et du savoir faire!

Samy Rabbat

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.