mardi 21 novembre 2017
La restauration en octobre 2016

La restauration en octobre 2016

Un anniversaire, un nouveau resto et 3 restaurants montréalais dans le top 10 des restaurants canadiens coups de cœur 2016 du magazine enRoute d’Air Canada

Porchetta 2

Alors que le snack bar italien Porchetta fêtera bientôt son premier anniversaire dans la Petite Italie, un second établissement ouvrira ses portes à la fin de l’année au centre-ville. Situé sur la rue Guy entre la rue Sherbrooke et le boulevard de Maisonneuve, le second Porchetta offrira le même menu que le premier et sera également un comptoir à emporter avec quelques tables sur place.

Source: Montrealinfo.com du 28 octobre 2016

Sur le podium

On connaît enfin le résultat des votes suite aux 35 nominations pour élire les dix nouveaux restaurants canadiens coups de cœur 2016 du magazine enRoute d’Air Canada. Huit adresses montréalaises étaient dans la liste, et trois figurent dans ce top 10 au final, mettant notre ville en haut du podium : Foxy, Agrikol et Le Fantôme. Le Québec a d’ailleurs la plus grosse présence dans le classement avec quatre restaurants au total. La 1e place revient à Kissa Tanto à Vancouver.

Source: Montrealinfo.com du 25 octobre 2016

Virée gourmande: Montréal à l'italienne

IMPASTO

Ici, c'est un peu comme le quartier général. C'est dans ce restaurant, copropriété de Michele Forgione et de Stefano Faita, qu'a eu lieu le lancement du livre. C'est également ici que nous retrouvons Lynne Faubert et Michele Forgione pour entamer ce circuit italien. Avec la cuisine ouverte et l'accueil, on se sent vite ici comme à la maison. Un menu italien. Une ambiance montréalaise. 48, rue Dante


CAFFÈ SAN SIMEON

S'il n'y avait pas d'écrans au plasma, on jurerait que l'endroit n'a pas changé d'un iota depuis son ouverture en 1979. Pendant quelques décennies, le local enfumé était un lieu de prédilection pour les hommes de la communauté, qui venaient y discuter et jouer aux cartes. Et voilà que dans les années 2000, la cigarette a été bannie et les femmes ont commencé à pousser la porte de cet établissement reconnu pour son café. On en sert d'ailleurs entre 700 et 800 par jour. La clientèle s'est diversifiée. Les Italiens pur jus côtoient les Québécois. Les poussettes, les familles envahissent maintenant l'endroit. Mais les vieux clients sont toujours fidèles au poste. Ils lisent chaque jour leur journal en italien en attendant qu'on les appelle par leur prénom pour qu'ils puissent venir chercher leur café au comptoir. 39, rue Dante

 

PÂTISSERIE ALATI-CASERTA

Ceux qui n'ont jamais mordu dans un cannolo doivent absolument faire « connaissance » avec cette coquille de pâte frite farcie de crème de ricotta à la pâtisserie Alati-Caserta, où le propriétaire Marco Calderone met encore la main à la pâte. Le comptoir garni de gâteaux et de biscuits fait le bonheur de ceux qui vont à la messe le dimanche à l'église Notre-Dame-de-la-Défense, située juste en face. 277, rue Dante

 

LA BAIA DEI FORMAGGI

Ici, nous ne sommes plus dans la Petite Italie. Et pourtant, l'endroit, dans le décor depuis 42 ans, sent, goûte et respire l'Italie. Les immenses meules de fromage qui trônent un peu partout sur le comptoir ajoutent à l'authenticité du décor. On vient ici pourquoi ? « Pour le parmigiano reggiano », répond sans détour Patricia Occhiuto, l'une des filles du propriétaire, Franco Occhiuto. C'est que celui que l'on trouve à La Baia est âgé de 36 mois, précise-t-elle. Le goût et la texture ne sont évidemment pas les mêmes que ceux du fromage âgé de 18 mois, le plus fréquent sur le marché. Le défi ici, c'est d'arriver à la caisse avec un seul produit. Les fromages, les charcuteries, les pâtes fraîches : tout est alléchant. 1715, rue Jean-Talon Est.

 

PIZZERIA DI MENNA

Les amateurs de mets italiens doivent inévitablement avoir une adresse de Saint-Léonard dans leur carnet. Après tout, on trouve dans ce secteur de la ville une forte proportion de gens originaires du Bel Paese. La Pizzeria Di Menna fait partie de ces destinations à connaître. Avec ses cinq écrans diffusant des parties de soccer ou de tennis, son bar aux tabourets rembourrés et son éclairage bleuté, la Pizzeria Di Menna accueille ses clients dans un décor kitsch-rétro. Le dimanche, l'endroit qui, au départ, disposait d'à peine quelques chaises est pris d'assaut par de nombreuses familles italiennes. Les pâtes aux fruits de mer comptent parmi les spécialités de la maison. Le vendredi, le restaurant qui offre également des commandes pour emporter prépare en moyenne 300 pizzas. Parole d'Enrico Di Menna, fils du fondateur qui a repris le restaurant. 6313, rue Jarry Est

 

GELATERIA VINCENZO

Un café l'hiver, un gelato l'été ? Certains clients fidèles de Vincenzo Vinci osent sortir même par temps froid et achètent un pot de crème glacée pour emporter. Ici, pas de couleurs fluorescentes, pas de bonbons multicolores. Celui qui dirige cette gelateria du quartier Villeray depuis quatre ans croit qu'il ne sera jamais populaire auprès des enfants. Mais leurs parents, par contre, en redemanderont. Et pour cause, le jeune homme a appris l'art du gelato dans la région de Calabre avec un vieux fabricant de glace, Palmerino Mercuri, qui, devant l'absence de relève, a voulu faire partager ses connaissances. Vincenzo Vinci est même rentré à Montréal avec en poche les recettes de son mentor. On craque pour la glace à la pistache ou au chocolat, qui rappelle le goût du Nutella. 500, rue Villeray

Source: Lou White, via LaPresse du 24 octobre 2016

 

Speakeasys: comme à l'époque de la prohibition

Rue Saint-Denis, une porte annonce sobrement «Agence de détectives». Des badauds s'attardent quelques instants, puis poursuivent leur chemin.

Tous ignorent que derrière l'enseigne sibylline se déploie un univers enivrant et anachronique: Le 4e Mur.

Ni adresse, ni photos, ni menu ne sont publiés sur le site internet du bar à cocktails. Il faut s'enquérir par courriel ou se fier à quelques blogueurs indiscrets pour situer l'antre anonyme, figé dans les années 20.

Source: Lou White, via La Presse du 23 octobre 2016

 

SeaSalt & Ceviche Bar: comme au bord de la mer

Le nouveau restaurant SeaSalt & Ceviche Bar promet de prolonger l'été montréalais avec son menu ensoleillé qui fait la belle part aux assiettes de ceviche et autres crustacés ou coquillages crus.

Bien situé à l'angle de la place Royale et de la rue de la Commune, dans le Vieux-Montréal, ce projet rassemble plusieurs partenaires aguerris. Parmi eux, Jason Masso (Marché 27) et les frères Raffi et Shai Jay, derrière le concept et le décor de l'endroit, inspiré par les Hamptons et la cuisine californienne.

Source: Lou White, via La Presse du 21 octobre 2016

 

Ê.A.T.: restaurant révolutionnaire?

La description du restaurant, sur le site web, commence ainsi: «Être Avec Toi (Ê.A.T.) est un nouveau concept de restauration révolutionnaire où le summum des mets et des boissons côtoie une passionnante galerie d'art sur une trame sonore conçue par un DJ local. Ce restaurant aux marketeurs friands d'hyperboles, c'est celui de l'hôtel W, dans le Vieux-Montréal, en face du square Victoria, rouvert au début de l'année dans l'espace occupé jadis par l'Otto.

Source: Lou White, via La Presse du 21 octobre 2016

 

LE VRAI TEX-MEX

Le restaurant Tejano BBQ Burrito, situé dans St-Henri, va ouvrir d'un jour à l'autre les portes d'un second établissement sur la rue William, entre les rues Queen et Prince. Vous retrouverez ainsi plus proche du Vieux-Montréal leurs combinaisons de recettes traditionnelles mexicaines et de saveurs texanes ainsi que leurs fameux burritos.

Source: Montrealinfo.com du 20 octobre 2016

 

MISE EN BOÎTE

Annoncée en février dernier, La Cage - Brasserie sportive du Complexe Desjardins ouvre finalement ses portes ce 17 octobre. Vous retrouverez comme dans les autres burgers, salades, bières et événements sportifs retransmis sur grand écran. Offrant 217 places, cette nouvelle Cage est ouverte tous les jours à partir de 11 h jusqu'à 1 h pour le restaurant et 2 h pour le bar.

Source: Montrealinfo.com du 17 octobre 2016

Agrandissement, récompenses, anniversaire : le Gras Dur est en fête!

Le sympathique restaurant Le Gras Dur, quartier général des camions SCHNITZEL Truck, BURGER Truck et BACON Truck, vient de dévoiler l’agrandissement de son quartier général au 1660, rue Jarry Est dans le quartier Villeray. Il peut maintenant servir mets et alcools à trois fois plus de monde, passant d’une vingtaine à une soixantaine de places. « On manquait clairement de place dans notre petit local ouvert l’an passé », affirme la restauratrice Annie Clavette. « On a dû refuser des gens et on n’aime pas ça ! Avec le nouveau restaurant, on sera beaucoup moins à l’étroit et on pourra même accueillir des groupes. »

Source: HRImag.com du 13 octobre 2016


«Snacking Chic» au Café Grévin

Depuis quelques semaines, un vent de renouveau souffle sur le Café Grévin, l'adresse culinaire du musée du même nom, situé au cinquième étage du Centre Eaton, puisque c'est désormais le chef Christian Faure, Meilleur Ouvrier de France, qui y signe le menu dit «Snacking Chic», qui navigue entre salades, pâte à choux et tartes salées et sandwichs.

Source: Lou White, via La Presse du 12 octobre 2016


Mimosa pour tous aux Soeurs grises!

Toujours à la recherche de nouvelles adresses où bruncher le week-end? Jetez un coup d'oeil du côté du bistro-brasserie Les Soeurs Grises, dans le Vieux-Montréal, qui a lancé son brunch du dimanche récemment. Le tout se veut décontracté et à la bonne franquette, avec une formule de mimosa à volonté à 25$ par personne (avec bière ou bulles, au choix).

Source: Lou White, via La Presse du 12 octobre 2016

Le franchiseur des restos Giorgio range son tablier

Après 40 ans de carrière, George Despatie, franchiseur des restaurants Giorgio et Le Steak frites St-Paul, fait ses adieux à la restauration. Il a fermé ses quatre derniers restaurants d'entreprise le 30 septembre. Il a de plus entamé des discussions avec la quinzaine de franchisés dans le but de les « rendre plus autonomes », dit-il au téléphone.

Source: La Presse du 12 octobre 2016

Le Jerry Ferrer de St-Bruno a fermé ses portes

8 juin 2016. C’était la première sortie officielle de District132.ca sur le terrain. Nous étions invités à nous joindre à une grande fête d’ouverture pour un nouveau restaurant à Saint-Bruno-de-Montarville sur la route 116: le Jerry Ferrer!

Quatre mois plus tard, en route vers Mont-Saint-Hilaire, je souhaitais y retourner et casser la croûte. J’ai été assez surpris de me buter à des portes closes! Une simple affiche sur la porte. Un message clair: «Fermé».

J’ai regardé partout sur Twitter, Facebook, dans les journaux…. Rien. Pas d’explications. J’ai demandé à la propriétaire du commerce voisin si elle savait ce qui c’était passé. Elle m’a répondu que le restaurant était inoccupé depuis trois semaines...

Source: District132.ca du 12 octobre 2016


Veggie party

Le restaurant végétarien Végo, anciennement Commensal, situé au 1204, avenue McGill College, a fermé ses portes fin septembre. Rassurez-vous, il reviendra au centre-ville dès début décembre, au coin du boulevard René-Lévesque et de la rue de la Montagne. Le restaurant du Quartier Latin est quant à lui toujours ouvert.

Source: Montrealinfo.com du 12 octobre 2016


Picardie : rénovations et tarte au citron au pays du Petit Chaperon

Après cinq semaines de travaux majeurs, Picardie Délices & Boulangerie a rouvert ses portes aux habitués, curieux et gourmands. Véritable institution fondée voici 35 ans, l’entreprise de l’avenue Maguire s’est offert un décor flambant neuf tout droit sorti de l’imagination du concepteur Marc-Frédéric Parent.

Source: HRImag.com du 11 octobre 2016

Un nouveau resto au Casino et une bonne nouvelle: le Château St-Antoine ne fermera pas!

Fins palais

Annoncé au printemps 2015, L'Atelier de Joël Robuchon est enfin prêt à ouvrir ses portes au Casino de Montréal. C'est en effet le 7 décembre prochain que vous pourrez enfin passer les portes du nouveau restaurant du casino, le premier au Canada pour le chef français multi-étoilé. Soyez donc prêts à découvrir sa cuisine authentique et haut de gamme, qui innove et réinvente la cuisine classique, et qui sera exécutée par Éric Gonzales, précédemment au restaurant Altitude du Casino de Mont-Tremblant, et Benjamin Oddo, chef pâtissier et boulanger. Le restaurant vous accueillera en soirée seulement et acceptera les réservations dès le 15 octobre.

Source: Montrealinfo.com du 6 octobre 2016


Touche européenne

Alors que les propriétaires du Château St-Antoine, sur la Rive-Sud, avaient annoncé au début de l'année leur départ à la retraite pour ce mois d'octobre et que l'on pensait dire au revoir à cet endroit exceptionnel, finalement celui-ci restera ouvert. Un nouveau couple est en effet désormais à sa barre, M. et Mme Méril. Meilleur Ouvrier de France dans la catégorie sommellerie, Bruno Méril était auparavant directeur de la restauration et sommelier au restaurant La Coupole, à l'hôtel Le Crystal. Le Château St-Antoine accepte ainsi dès à présent vos réservations pour les fêtes.

Source: Montrealinfo.com du 6 octobre 2016


Hakim Chajar au Chambre à part

Le chef Hakim Chajar - que plusieurs reconnaîtront grâce à son passage à l'émission Les chefs! - a annoncé jeudi qu'il devenait chef copropriétaire du Chambre à part, ce fort joli restaurant mené par Stéphanie Labelle et Jean-Baptiste Marchand (La Fabrique). Se joint aussi à l'aventure Martin Béliveau, associé et agent de M. Chajar.

Source: Lou White, via La Presse du 4 octobre 2016

Le Carnegie Deli ferme définitivement ses portes

Après la fermeture du Toys « R » Us de Times Square, celle du magasin de jouets FAO Schwarz et la faillite des boutiques Aéropostale, c’est au tour d’une autre adresse mythique de New York de baisser le rideau. Sur son site Web, le célèbre Carnegie Deli annonce sa fermeture définitive à compter du 31 décembre 2016.

Source: ©New York du 3 octobre 2016

 

Sans relève ou acheteurs potentiels: un restaurant du Vieux-Québec ferme ses portes

Faute de relève ou d’acheteurs intéressés, le rideau est tombé vendredi sur l’histoire du Mistral Gagnant, petit restaurant provençal du Vieux-Québec victime d’une réalité bien ancrée dans le monde de la restauration. Ce n’est pas faute d’achalandage que Jose Herrero et Bernard Cazes mettent fin à l’aventure du Mistral, qui a débuté il y a 16 ans. C’est l’appel de la retraite qui a convaincu le premier de vendre, alors que son associé se dit mûr pour de nouveaux défis.

Source: Le Journal de Québec du 1er octobre 2016

 

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie.